Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


J'attends toujours son retour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MYVY


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: essonne
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 14:19 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

Bonjour à tous,
J'ai besoin de vous car je sombre depuis qu'il est parti. Cela fait 17 mois, mais pour moi c'est encore maintenant. Je n'accepte pas son départ, je l'attends désespérément tout en sachant qu'il ne viendra pas..
Un coup de foudre et 30 ans après toujours le grand amour. Pour cette fête d'anniversaire de mariage, il était dans le coma. Il s'est réveillé 10 jours après en pensant qu'il allait vivre, mais les médecins m'ont dit qu'il n'en avait plus que pour quelques semaines. Il avait un cancer qui l'a emporté en quelques mois.
Il a été hospitalisé en soins palliatifs sans le savoir. Il faisait des projets dans son lit d'hôpital, il parlait de notre avenir. C'était horrible de faire semblant d'y croire alors que jamais nous ne nous étions mentis. Parfois, j'y croyais aussi en espérant que la force de notre amour vaincrait cette fatalité.
Puis, 3 jours avant son départ, il déclinait beaucoup, il m'a semblé que c'était le moment de lui dire la vérité pour que les enfants et moi nous puissions lui dire au revoir, qu'il puisse nous parler avant son départ. Ce ne fût que des pleurs et je n'ai pas su l'apaiser aveuglé par mon propre chagrin.
Je me suis effondrée souhaitant le rejoindre sans penser à mes enfants qui souffraient eux aussi et qui essayaient de me porter en refoulant leur peine alors que c'était à moi de les épauler. Je ne suis plus "une mère" alors que j'étais comme on dit "une mère poule", "une lionne" qui pensait toujours à eux avant moi.
Non seulement, ils n'ont plus de papa, mais ils n'ont plus de maman non plus. A la place, ils ont une ombre qui n'arrive même plus à réfléchir, à prendre des décisions............
Je n'arrive pas à m'en sortir. Nous avons déjà fait face à la perte de notre second fils, de nos parents respectifs, oncles, tantes, neveu, amis. Ils sont tous dans ma tête et dans mon coeur et je n'arrive pas à leur dire au revoir.
 Toute notre vie a été jonchée de deuil d'êtres chers. Nous étions deux pour faire face, maintenant je suis seule et je n'y arrive vraiment pas.
Aidez moi, je n'en peu plus.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Mai - 14:19 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 14:42 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

Un coup de foudre, 30 ans de vie commune, d'amour complice, serein et harmonieux, cela crée des liens indissolubles...
Un coup de tonnerre... puis plus rien... le vide, le néant, le manque et aussi le déni...
Je dirai que c'est "normal"... 
Ne vois dans ma dernière phrase aucun irrespect de ma part; bien au contraire.

Tu ne peux pas, ne veux pas et ne dois pas balayer 30 ans de vie en un revers de main.
17 mois se sont écoulés depuis qu'Il n'est plus présent à tes côtés. Et 17 mois, c'est à la fois une seconde et une éternité...
Tu te juges comme étant, depuis cette période douloureuse, quelqu'un de transparent, incapable d'initiative?
Tu es simplement, si je puis dire, une femme qui souffre et qui est toujours anéantie...
Tu sais, ici, c'est la famille, on se comprend, tout le monde passe ou est passé par ces tourments.

Ose écrire ce qui t'écrase, parle de Lui, de Toi, de Vous...
Nous te lirons, vraiment!
Bises de Vette
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Emmanne


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 1 703
Localisation: Essonne
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 17:38 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

Je me retrouve dans ton constat de ne plus être une vraie maman pour tes enfants.......une maman-ombre...... mais une maman quand même,ta "vie" d'épouse endeuillée, d'amoureuse désespérée..... prend toute la place pour le moment,ça changera, doucement, tu retrouveras petit à petit la force de prendre des décisions justes, là c'est encore trop tôt pour toi, il faut l'accepter, si tu peux, ne pas t'en vouloir, tu ne l'as pas choisi , tu le subis........

( je suis aussi une maman-ombre........ depuis 14 mois, mais ce qui a changé récemment,c'est que je ne m'en veux plus de ne pas pouvoir être la maman d'avant, super maman, toujours eux d'abord....... je ne serai plus jamais cette maman là; je dois aussi devenir une autre maman pour eux, encore un chantier à reconstruire........avec si peu de forces........)
Tu t'es effondrée.......... la  femme blessée, effondrée.........la maman en mode pause...........si  tristement normal.........inutile d'ajouter de la culpabilité à la douleur déjà si intense......
 Tu lui as dit la vérité, vous avez partagé ces moments de désespoir...............mélangeant vos larmes................ si courageux et si juste de ta part...........je trouve.........
Je sais que ça ne t'aide pas, mais voilà quelques réflexions qui me sont venues en te lisant, je te les partage comme un témoignage.

Un jour à la fois...........soit indulgente avec toi, tu es blessée , prends soin de ta blessure si vive.........
_________________
J'aurai aimé tenir ta main un peu plus longtemps....
.......c'est comme ça..........


Revenir en haut
eva


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2011
Messages: 198
Localisation: lille
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Mai - 10:29 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

Bonjour Myvy,

oui n'hésite pas, si tu en as envie, de venir parler ici car même si à travers la parole, l'écriture, les émotions ressurgissent et qu'elles sont très douloureuses, elles te libèrent néanmoins d'un poids: d'une douleur qu'ici tu peux partager

Je te souahite beaucoup de courage. Prends soin de toi


Revenir en haut
MYVY


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: essonne
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 09:00 (2011)    Sujet du message: j'attends toujours son retour Répondre en citant

Merci pour vos messages de soutien. 
Les lire m'a fait pleurer mais cela m'a permis de ne pas me sentir seule face à cette épreuve qui pour le moment me semble insurmontable.
Je sais bien que lorsque l'on a beaucoup de chagrin, nous sommes "égoïstes" en ne pensant qu'à notre propre douleur alors que d'autres aussi souffrent. 
Nous sommes tous effondrés, mais vos messages apportent du réconfort parce que vous aussi souffrez ou avez souffert et comprenez notre désespoir.
Pouvoir exprimer sa douleur sans pudeur est permis grâce à vous tous.
Continuez............................ 


Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 09:50 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

C'est tout à fait cela: pouvoir exprimer sa douleur sans pudeur, sans gêne parce que c'est normal d'être en grande souffrance  et que c'est normal que cette souffrance sorte.
En mots, en phrases, avec douceur, avec rage, peu importe, pourvu que l'on ne se mette pas de barrière de "ça ne se fait pas de crier! faut être fort!"
Faut surtout essayer de mettre un pied devant l'autre chaque matin lorsque la réalité est là, froide et impersonnelle: ton compagnon de toute une vie, ton grand amour n'est plus là, près de toi...
Tu ne te sens plus "mère-poule" depuis 17 mois, mais tu les aimes si profondément vos enfants!... Et ils le savent: c'est l'essentiel...
Tu as ta blessure de femme si lourde... encore plus lourde car repassent dans ton coeur le départ si douloureux de votre second fils, de vos parents et de tous les êtres chers dont tu n'aurais pas voulu te séparer.
Tu peux, si tu le souhaites, nous parler d'eux, tes êtres chers... 
Et surtout, ne te culpabilise pas en te trouvant égoïste. Bien sûr, hélas, dans d'autres lieux, d'autres personnes souffrent aussi. Ce n'est pas une raison pour occulter ou minimiser ta douleur.


_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
MYVY


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: essonne
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 08:03 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

Merci Vette pour tes mots qui sont si justes, qui définissent parfaitement ce que l'on ressent. Enfin, je me sent comprise.
Marre des gens qui me disent "il faut tourner la page maintenant". Comme si après un certain temps nous n'avions plus le droit de souffrir!!!!!!!!!!!!!!!
Marre des gens qui me disent "penses à tes enfants" et marre de ceux qui disent à mes enfants "penses à ta mère". Cela ne connaissent pas la douleur de perdre celui qu'on aime.......


Revenir en haut
eva


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2011
Messages: 198
Localisation: lille
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:13 (2011)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

oui MYVY, tant qu'on pas pas vécu la situation on ne peut pas comprendre: on ne pourra jamais "tourner la page" d'une personne qu'on a aimé....la mort fait peur et ils ne veulent pas entendre que eux aussi pourraient perdre un être qui leur est cher: tu es, nous sommes comme un mirroir de leur angoisse (c'est un mécanisme de défense pour eux)....et moi qui ai perdu ma soeur, j'en ai marre d'entendre : "alors comment vont tes parents?" en ne tenant pas compte de ma douleur, comme si je ne souffrait pas....enfin petit à petit, je crois que c'est leur façon à eux de demander comment je vais sans vraiment le demander car ils n'osent pas, car ils se doutent que ça ne dois pas aller...



Revenir en haut
Droopette


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2012
Messages: 202
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 25 Juin - 19:23 (2012)    Sujet du message: J'attends toujours son retour Répondre en citant

MYVY a écrit:

Bonjour à tous,
J'ai besoin de vous car je sombre depuis qu'il est parti. Cela fait 17 mois, mais pour moi c'est ncore maintenant. Je n'accepte pas son départ, je l'attends désespérément tout en sachant qu'il ne viendra pas..
Un coup de foudre et 30 ans après toujours le grand amour. Pour cette fête d'anniversaire de mariage, il était dans le coma. Il s'est réveillé 10 jours après en pensant qu'il allait vivre, mais les médecins m'ont dit qu'il n'en avait plus que pour quelques semaines. Il avait un cancer qui l'a emporté en quelques mois.
Il a été hospitalisé en soins palliatifs sans le savoir. Il faisait des projets dans son lit d'hôpital, il parlait de notre avenir. C'était horrible de faire semblant d'y croire alors que jamais nous ne nous étions mentis. Parfois, j'y croyais aussi en espérant que la force de notre amour vaincrait cette fatalité.
Puis, 3 jours avant son départ, il déclinait beaucoup, il m'a semblé que c'était le moment de lui dire la vérité pour que les enfants et moi nous puissions lui dire au revoir, qu'il puisse nous parler avant son départ. Ce ne fût que des pleurs et je n'ai pas su l'apaiser aveuglé par mon propre chagrin.
Je me suis effondrée souhaitant le rejoindre sans penser à mes enfants qui souffraient eux aussi et qui essayaient de me porter en refoulant leur peine alors que c'était à moi de les épauler. Je ne suis plus "une mère" alors que j'étais comme on dit "une mère poule", "une lionne" qui pensait toujours à eux avant moi.
Non seulement, ils n'ont plus de papa, mais ils n'ont plus de maman non plus. A la place, ils ont une ombre qui n'arrive même plus à réfléchir, à prendre des décisions............
Je n'arrive pas à m'en sortir. Nous avons déjà fait face à la perte de notre second fils, de nos parents respectifs, oncles, tantes, neveu, amis. Ils sont tous dans ma tête et dans mon coeur et je n'arrive pas à leur dire au revoir.
 Toute notre vie a été jonchée de deuil d'êtres chers. Nous étions deux pour faire face, maintenant je suis seule et je n'y arrive vraiment pas.
Aidez moi, je n'en peu plus.

Bonjour

Ta douleur est immense.Tu n'as pas le choix.tu dois te battre pour ceux qui restent....ce" n'est pas facile.mais il faut le faire.
Chaque jour reste une épreuve pour nous endeuillés.....mais nos enfants..notre famille ont besoin de nous.mais surmonter notre chagrin me semble impossible................
Il nous manque une partie de notre corps...de notre vie.............Impossible de tourner la page.comme disent certains...ils ne savent pas comme la vie est cruelle.que la souffrance est grande...que nous pleurons tous les jours.Comment faire? Je ne connais pas de remède..Essayer d'avancer comme nous le pouvons.Continuer à aimer ceux qui sont partis.Je n'accepte pas ..je n'arrive pas à me dire...plus jamais tu reverras celui que tu aimes............J'aimerais tant que les gens , les amis, les voisins....comprennent notre douleur.Ils me disent .tu verras avec le temps....non.c'est impossible........il nous manque une partie de nous même............l'ombre est là.
courage à toi.L'amour est plus fort que la mort.. ...........
_________________
Un accident de la route nous a arraché notre fils âgé de 25 ans. Il est parti le 17 décembre, la douleur est grande.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:25 (2016)    Sujet du message: J'attends toujours son retour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com