Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


j'ai tout perdu...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lylykas


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 3
Localisation: grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 01:02 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Bonsoir à tous...

J'ai parcouru quelques post et je lis la peine de chacun, la peine qui nous réunit tous ici...chaque histoire est dramatique et tragique, chaque personne souffre, chacun essaie de se relever mais il est plus facile de sombrer...

Mon histoire est compliquée, je ne demande pas de réconfort, certes on ne peut rien face au décès de ses proches mais quant à certains évènements, je subit et assume entièrement les conséquences de mon mensonge.

Il y a 10ans maintenant, j'ai perdu mon père d'un cancer foudroyant, quelques mois à peine ont suffit à l'emporter. Je n'avais que 18ans, je vivais dans une cage dorée où tout était beau, une famille unit, des parents aimant et d'un coup tout bascule, les hôpitaux, les médecins, l'accompagnement jusqu'au dernier souffle, image horriblement douloureuse...

Les années passent, je me remet difficilement de tout cela mais j'y arrive malgré les obstacles de la vie, j'y arrive même si du point de vue affectif je n'arrivais pas à aimer un homme, je ne voulais pas, j'avais peur de perdre encore quelqu'un donc avec mes frères et ma mère, nous nous sommes hyper occupé les uns des autres....
J'avais une amie, Z, qui a toujours était présente dans ma vie, qui elle aussi passait par d'épouvantables moments dans sa vie, j'étais là j'écoutais, j'écoutais, puis d'autres amies avec lesquels j'étais là, toujours présente pour tout, j'ai bcp de mal à exprimer mes sentiments alors ma façon à moi de dire je vous aime était de rendre service tout le temps....

Puis K, un vieux copain ressurgit dans ma vie, au moment où mes amies me décevaient, à trop se moquer de mon célibat, de mon attachement à ma famille, etc... Avec lui tout était simple, on ne passait que de bons moments, de franches rigolades, il m'a sauvé en qq sorte, c'était juste magique, puis l'amitié s'est transformé petit à petit en Amour, mon 1er grand Amour mais on voulait rester discret, on voulait que ça reste entre nous puis c'était marrant de se cacher, on aimait vraiment ça puis avec le temps au bout de quelques mois il a commençait à en parler à son entourage, moi non....

Finalement une de mes amies, à qui je n'ai rien avouer à traverser une belle crise existentielle, elle s'en ai pris violemment à ttes ses amies, moi j'était là à essayer de temporiser, on se voyait régulièrement avec k, nous 3, le trio sauf qu'elle ne savait pas pour lui et moi..soudainement, pour une broutille elle s'emporte, s'en prend à moi aussi, une grosse dispute éclate qui m'ont amené à vouloir prendre mes distances avec elle, elle ne parle plus à k, plus rien....

il y a qq mois, K, mon amant secret part à Paris mais n'en revient pas, il est foudroyé par une meningoencephalite, il se bat pendant 4 semaines mais ne résiste pas et nous quitte le 15 février....je l'ai vu en réa, je pensais qu'il s'en sortirai, mais non, 4 semaines d'espoir anéanti en 1journée...c'est le drame, je m'effondre, c'est la fin, tout s'écroule!
La veille des funérailles, notre amie commune vient, elle me demande si je "couchais" avec lui, je répond oui, elle m'insulte...le soir même je l'avoue à Z, je ne voulais pas de compassion erroné, j'avais menti, je ne méritais pas qu'elle comprenne et compatisse à ma douleur...
Le jour des funerailles, j'ai le droit à des réprimandes, des blâmes, je ne dis rien, je les méritait, puis par la suite au tel, par msg tjrs le même refrain "tu es une menteuse" "une grande commédienne" mais je reste ton ami, "moi je suis une amie fidele et loyale" pas comme toi...j'acquiess sans un mot, je m'en fiche sur le moment, j'essayer de ne pas sombrer, j'y arrive pas je touche le fond, la totale, idée suicidaire, mal être, envie de rien, de ne voir personne, heureusement il y a maman, elle s'occupe de moi pendant des semaines...puis encore un décès dans la famille de la belle mère de mon frère dans un contexte familiale difficile....
En relisant les msg par la suite et voyant que personne ne prenait de mes nouvelles, je craque et j'envoie un msg de secours, tjrs la même réponse "tu veux partager ta peine alors que tu n'a pas voulu partager ton bonheur" , je répond de façon cinglante...
Les semaines passent, je n'arrive pas à me remettre du décès de kas, c'est horrible, il a été mon sauveur, mon meilleur ami, mon 1er amant, tout et là à 29ans, plus rien, il est parti, il a eu le temps de me dire qu'il m'aimait, moi non, il a eu le temps de le dire à ses proches, moi non, je me sens tellement coupable, j'aimerai tellement changé les choses mais je peux pas, j'aurai tellement voulu mourir à sa place, mais ce n'est pas le cas, je me sens tellement seule, c'est horrible, ce vide brutale dans ma vie me desepere, à quoi bon lutter, les gens que j'affectionne meurt, c'est tragique de penser cela mais je le pense, je n'ai pas de mot pour exprimer ma douleur, chaque jour est devenu une épreuve, chaque jour je pense à lui, tout le temps, chaque jour je souffre alors que moi, je suis tjrs là, même si je sais qu'il aurait preferé me voir autrement, je n'y arrive pas, je devrai lui rendre hommage en restant digne et profiter de tout les moments de la vie comme lui, enthousiaste et tjrs de bonne humeur, ça me manque trop....

Je sais que cette histoire est longue et compliquée mais j'avais besoin de l'écrire, de le dire, d'en parler vu que je n'ai plus d'amis mais ça c la conséquence directe de mes mensonges...
Merci d'avoir lu.
Bon courage à tous et toutes...

_________________
_________________
On a des mots pour dire une peine légère,
Mais les grandes douleurs ne savent que se taire


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Mai - 01:02 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 17:12 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Bonjour Lyly,

ton histoire est compliquée, c'est vrai, mais les histoires de vie sont souvent plus complexes qu'on ne le souhaiterait...


Tu éprouvais le besoin d'en parler à des personnes ne faisant pas partie de ton entourage.

J'espère que, si peu que ce soit, cela t'a soulagée d'écrire ici.


Perdre son père à 18 ans quand la vie est agréable et que rien ne laisse présager la maladie est un choc puissant dont on ne se relève pas vite...

Le chagrin, la souffrance, le manque, tout cela peut transformer une personne.

Et la jeune fille lumineuse que tu étais a eu, par la suite, des réactions qui ne te ressemblaient pas.

On peut tout à fait le comprendre.


L'amitié a sombré provisoirement. Mais rien n'est jamais définitif lorsque la vie est toujours là...

En attendant que les amis reviennent près de toi et que toi, tu fasse un pas vers eux, chacun(e) en essayant de dédramatiser au maximum,

tu peux peut-être, sur ce forum, t'adresser à Kas et lui rendre hommage.


A bientôt!

Bises de Vette
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Emmanne


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 1 703
Localisation: Essonne
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 20:20 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Je t'ai lue............
Une histoire bien compliquée...........mais une belle histoire aussi, avec de l'amour partagé..........que cet amour te donne de la force pour traverser cette épreuve.........
Tu n'es pas coupable........ responsable, surement.......... mais coupable de rien.....enfin je crois..........
courage........
_________________
J'aurai aimé tenir ta main un peu plus longtemps....
.......c'est comme ça..........


Revenir en haut
eva


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2011
Messages: 198
Localisation: lille
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 21:58 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Bonsoir Lyly,

en lisant ce que tu as écrit j'ai eu de la peine par rapport à la souffrance que tu as, à cette culpabilité que tu as par rapport à cette histoire d'Amour que tu as vécu avec Kas: si tu n'a pas voulu parlé de ta relation peut être avais tu tes raisons?! après tout cette histoire ne regardait elle pas uniquement Kas et toi?

Je te souhaite beaucoup de courage....



Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 22:29 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Je le ressens comme toi, Eva.
Lyly, tu avais perdu ton papa et tu étais dans une immense souffrance...
Cette relation d'Amour avec Kas, tu as voulu (peut-être...) la garder secrète comme un joyau personnel.
Tu l'as écrit: "C'était magique..."
La magie, cela ne se partage pas... C'était un secret entre vous...
Humainement, c'est "normal"...
Mais quel regain de souffrance maintenant qu'Il n'est plus là...
Bisous!
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
lylykas


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 3
Localisation: grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 01:38 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

Merci pour votre soutient, c'est tellement touchant ce que vous avez ecrit, j'en ai des larmes qui coulent....

Je n'arrive toujours pas aujourd'hui encore à me lever avec le sourire, à profiter de la vie, cette précieuse vie...kas avait pour habitude de rassembler tout le monde pour un repas, un diner, un scrabble, et quand on lui demandait pourquoi il nous réunissait, il nous disait "pour la vie, nous on vit" "célebrons la vie", il aimait tellement la vie, c'était incroyable, à croire qu'il savait qu'elle serait courte, il savait qu'elle était fragile et précieuse.

Je n'ai même plus le souvenir de nos dispute, elles éaient courte et on savait que ça ne servait ç rien de se disputer pour des broutilles, alors on profitait de nos moments à 2 ou avec les autres, même si on ne disait pas tout..
Il a illuminé ma vie, il m'a juste illuminé, il m'a rendu plus belle que jamais, plus forte, plus sure de moi...
et là c'est juste un cauchemard, c'est juste horrible, il n'ya pas de mot, il n'en n'existera jamais comme disait Sénèque " on a des mots pour dire une peine légère, mais les grandes douleur ne savent que se taire"
Je sais que vous avez tous vécu un deuil,je sais donc que vous êtes passé egalement par cet état de tristesse profonde que personne ne comprend,de cet état d'isolement intense et de vide.
je l'aime mon Kas, et chaque jour, ma peine demeure, le vide devient glaciale alors j'essaie de me remémorer, de penser à de belles choses mais c'est dur...
En ayant déja vécu un deuil, certains pensent que c'est plus simple pour moi, qe je connais les phases de deuil, que je saurai m'en sortir mais c'est faux, c'est tout aussi douloureux, une 2ème fois,encore et encore,
Je n'ose même pas imaginer la douleur de ses parents, que j'ai connu à l'hopital, j'essaie de passer les voir mais c'est horrible, le décés d'un être aimé, parents, enfants, amis, conjoint, petits ou grand, c'est vraiment l'une des plus grande peines de la vie.

Je vais tout essayer pour m'en sortir, pour lui, pour mon père mais il me faut du temps, bcp de temps...

Merci de m'avoir lu et de m'avoir répondu, vos mots m'ont sincerement reconforté, je vais essayer d'expliquer à mon amie ce qui s'est passé, pourquoi je ne lui ai rien dit, je pense qu'elle comprendra mais notre amitié était toxique et le mois de decembre, avec ses coups de gueule totalement disproporionné avaient déjà sonné le glas de notre amitié mais je le ferai quand elle sera moins en colère même si elle l'est tjrs, je trouverai le moment oppportun et les mots juste, la vie est trop courte et belle pour se dire des cruautés..

Bon courage à vous toutes

bise.
_________________
On a des mots pour dire une peine légère,
Mais les grandes douleurs ne savent que se taire


Revenir en haut
eva


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2011
Messages: 198
Localisation: lille
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 10:11 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant



Revenir en haut
Marie-Christine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 984
Localisation: Nord
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 19:50 (2011)    Sujet du message: j'ai tout perdu... Répondre en citant

La vie passe vite et elle est précieuse...alors ne pas perdre un instant... et aimons-nous vivant.
bisous lily,courage,on est tous avec toi

Pour Kas tendre pensée

Ma soeur qui avait préparé et lu un discours aux funérailles de mon fils Frédéric,a terminé en disant"Aimons-nous vivant,n'attendons pas que la mort nous donne du talent.."
_________________
Les mères tiennent leurs enfants par la main un certain temps,mais elles les ont dans leur coeur pour toujours.J'aurai tant aimé tenir ta main encore plus longtemps mon grand,tu me manques mon fils.Tu es là avec moi pour l'éternité.Je t'aime mon ange


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:46 (2016)    Sujet du message: j'ai tout perdu...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com