Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Je ne vais pas bien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Oct - 22:07 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

 J'ai 58 ans .
 Il y a tout juste un mois , l'homme que j'aimais s'est éteint après trois mois d'une lutte totalement inégale contre un cancer du foie foudroyant .
 Depuis je me traîne ; je pense que dès que me mon fils va être installé dans son nouvel appartement , je vais pouvoir cesser ce combat qui me fait tenir et rejoindre D. dans ce caveau que j'ai dû faire creuser en hâte dans le petit cimetière de notre village .
 Rien ne me rattache au vivant . Tout m'est signe que D. m'attend .
 Ma maison , notre maison est vide et silencieuse .
 Je ne sors plus du tout , bien au contraire , je laisse fermé le portail et je reste seule .Nul ne peut savoir que je suis là .
 Me réveiller d'un sommeil médicamenté est une souffrance car tous mes rêves me ramènent à lui et à notre vie .
 Cette nuit je me suis réveillée en pleurant en réalisant qu'il n'était plus là .
 Je n'en peux plus .
 La douleur est intolérable .
 Mes certitudes religieuses ne m'aident pas .
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Oct - 22:07 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Oct - 00:57 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

Marthe, c'est normal d'être totalement perdue après un départ aussi foudroyant.
La vie ne peut qu'avoir un goût amer, et même plus de goût du tout.
Pour l'instant, rien ni personne ne te rattache à la vie. C'est la sensation que tu as depuis que D. n'est plus là.
Dormir te permet d'oublier un peu, de calmer la souffrance de son départ...
Accepterais-tu cependant de nous parler de D., ton amour?
A bientôt, Marthe!...
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
valérie


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 91
Localisation: sarthe
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Oct - 20:10 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

Bonsoir Marthe,

Que de sentiments en commun et si intenses dans l'échelle de la souffrance...Oui, ces premières semaines sont atroces, mais Marthe, D. souhaiterait plus que tout, que vous viviez, pour votre fils, et pour lui aussi.
C'est un arrachement que de survivre à un être aimé, de se réveiller dans un lit vide, de faire de simples gestes du quotidien. Une épreuve qui, néanmoins, s'adoucit avec le temps. Bien sûr, le manque est tapi dans nos coeurs, mais je me bat pour qu'il soit fier de moi, qu'il ne souffre pas de me voir souffrir, et de plus en plus, un sourire apparait sur mes lèvres lorsque je repense à des moments tendres, uniques, gravés à jamais.
Je vous envoie des bouffées de courage Marthe.

Vous n'êtes pas seule, nous sommes là.
A bientôt.
_________________
me blottir dans tes bras, à l'abri de ce monde cruel...


Revenir en haut
jenesaispas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Oct - 21:23 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

Bonsoir Marthe,


je vous souhaite pour commencer la bienvenue sur ce forum et espère de tout coeur que vous y trouverez le réconfort dont vous avez tant besoin...


Un mois que vous avez perdu celui avec qui vous partagiez tellement c'est encore très frais et les émotions sont d'autant plus vive...


n'hésitez surtout pas à les exprimer et ne les retenez pas nous serons là dans la mesure de nos possibilités pour vous amener à verbaliser tout ça et à reprendre une vie un peu plus sereine même si les personnes qui nous manquent on ne peut les oublier mais elles resteront à jamais présente dans nos actes mais surtout dans nos coeurs...


On n'est jamais suffissament préparer à la mort de quelqu'un que l'on aime si fort!
On crois réver mais tout n'est malheureusement que réalitée qu'il nous faut bien digérer pour avancer...


Votre fils et ce même s'il va bientôt s'installer à encore tellement besoins de vous...
avez vous déjà pensé à vos futurs petits enfants?
Votre fils aimerait me semble t'il tant que vous participiez à leur futur naissance activement!


Et votre chère et tendre?
Pensez vous réellement que son souhait soit que vous vous supprimiez pour le rejoindre?
Il n'avait pas demandé à partir malheureusement la vie en a décidé autrement il a bien du l'accepter mais vous c'est différent vous avez encore cette vie, certe il vous manque votre moitié mais un jour vous la retrouverez!


Mais n'abandonnez pas ceux qui vous aimes on ne se tue pas pour une seule personne!


Vous vous enfermez mais la vie n'est pas chez vous mais bien dehors avec ceux qui restent à vous entourrer...
je suis très '' méchante là '' mais je ne peux vous laisser continuer sur ce chemin il faut que nous vous aidions rapidement à prendre le dessus!!!


Lisez donc les témoignages de personnes ayant perdu un membre suite à un suicide!
Lisez leurs souffrance, la culpabilitée qu'ils subissent...


bon courage et n'oubliez pas nous sommes là


Revenir en haut
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 01:59 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

 Bonsoir à celles et ceux qui m'ont lue et qui ont pris quelques instants pour me répondre .

  C'est vrai que pour moi , avoir perdu l'homme que j'aimais , a totalement anéanti ma vie .

  J'étais une instit épanouie et compétente jusqu'à cette journée de Juin 2010 où la bête a sorti ses pinces , avec une violence inouie , pour dévorer tout vivant l'homme que j'aimais .
  J'ai lutté de toutes mes forces pour le mettre entre les mains des meilleurs médecins mais en pure perte .

  C'est pourtant avec au coeur un espoir fou que le 20 Août , au petit matin , sous un ciel picard d'une luminosité merveilleuse , je partais avec lui en ambulance pour une consultation et une hospitalisation immédiate dans un grand hôpital parisien .
  Quelques jours d'examens ont suffi pour que soit posé un diagnostic terrible - cancer du foie -. J'ai cru m'évanouir d'horreur et de terreur .
  Cet entretien se déroulait hors de la présence de D. et j'ai supplié qu'on ne lui dise pas toute la vérité .
  Elle lui a été dite , partiellement, mais j'ai vu le doute et l'angoisse s'installer dans le regard de mon amour ...
  Et je n'ai rien pu faire d'autre que lui dire que mon amour était le même qu'il y a 26 ans quand nos vies se sont emmêlées pour ne plus se démêler .
  Pour moi , la notion de soins palliatifs avait été posée et j'avais compris que les mois étaient comptés .
  Je me trompais .
  Il s'agissait de jours !!!
  28 jours très exactement après la consultation à Paris , D. s'est éteint alors que comme depuis 26 ans nos mains se tenaient .
  Je n'ai lâché la sienne que bien longtemps après que son pauvre coeur se soit arrêté de taper comme un fou dans sa poitrine .

  Cet homme était mon amour .
  Pas un soir sans que le frôlement de sa moustache ne m'ait souhaité une bonne nuit ou que dans son sommeil il ne m'ait attirée contre lui .
  Il m'avait donné confiance en moi , je n'existais que par lui , je me voyais dans ses yeux .

  Vide . Silence . Absence !

  Il paraît que le temps finit par atténuer un peu , apaiser et qu'on arrive peu à peu à apprivoiser l'absence alors même que chaque matin réveille la souffrance qui telle une épine s'est enfoncée dans notre coeur.
 
  Mais je ne peux pas croire que je ne vais plus entendre s'arrêter la voiture devant notre maison , avec ce petit frisson de joie et de soulagement !
  Je ne peux pas croire que je ne vais plus entendre son rire et sa voix ... lui qui savait toujours trouver une solution pour tout .

  Sans lui , je ne suis plus rien .
  J'ai lavé , plié et rangé ses vêtements .
  Je mets ses pulls , j'en ai donné un à notre chatte qui se l'est approprié dans un ronronnement d'émotion et de tendresse qui m'a bouleversée .

  Je ne travaille plus . J'en suis incapable . Je n'ai plus rien à donner ( et une instit donne beaucoup pour sa classe )

  J'ai épluché tous les dossiers photos de mon ordi et j'ai fait faire des agrandissements .
  Les photos de nous deux tapissent mon bureau et me parlent de lui .... inlassablement ...

  Totalement ébétée de chagrin ,  je n'arrive pas à réagir .

  Merci aux membres de ce forum dont je sens l'attention et le soutien .

  Marthe

 


 


Revenir en haut
jenesaispas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 23 Oct - 06:59 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

Marthe je vous dis bonjour en ce samedi matin...


Tu étais mais sache que tu es toujours toutes ces choses dont tu parles...
Il te faut juste te laisser du temps pour digérer tout ça et en faire ton deuil, chose qui ne se fera certainement pas demain mais bien avec le temps...


Face à de tels pronostique, on espère toujours mais dans tout ça l'important n'est t'il pas de semer un peu, beaucoup, sans celle les graines de l'espoir?
Qui dit espoir dit qu'il y a de la vie...


Oui je sais combien on souffre d'une impuissance face à une tel annonce avec lequel il nous faut faire...
Mais c'est fièrement que vous devez reprendre la route en vous disant que certes il n'est plus présent parmi vous mais il est là accroché à une étoile à vous sourire et à vous dire merci de l'accompagnement personnel que vous lui avez procurez!
Certes il n'est également plus là physiquement mais reste présent dans vos actes mais surtout dans votre coeur!!!


Pour lui qui sait battut de front contre sa maladie, pour lui qui a tant construit à vos côtés en vous rendant votre confiance, battez vous avec ardeur comme vous êtes actuellement entrain de le faire!
C'est le plus beau des cadeaux que vous puissiez lui faire!


Oui le temps atténue toutes les sensations que nous pouvons ressentir, le vide reprends de la place, les sons reprennent vie, mais effectivement il faut se laisser du temps et surtout prendre soin de soi et ne pas se laisser aller à la dégradation!


Les évènements sont encore frais, laissez vous du tant pour réaliser...
Dans un deuil il y a plusieurs étapes prenez le temps de toute les franchir calmement!


A défaut de peut être vous choquer certes l'être disparu doit continuer à prendre place dans nos demeures mais stoppez ce trop!
Ce trop se représente pas un acharnement envers une seule et unique personne c'est à dire l'être décédée qu'on s'entourent compulsivement de photo qui au lieu de nous faire avancer nous font constamment penser à cette personne sachez que ça n'aide nullement dans le deuil!


Dans les premiers mois après la mort de mes petits loups 3 et 5 ans et de leur maman des suites d'un dramatique accident ou ils se sont tous fais tuer sur un passage pour piéton en se rendant à l'école j'avais également cette mauvaise manière que de m'entourer de morts!
Je ne voyais plus qu'eux au final il faut accepter la réalité et j'ai fini par les enfermer dans une petite boites toutes ces photos et depuis je vais si je puis dire mieux!


Tout comme votre mari c'est petits bouts n'avaient rien demandé, ils n'avaient rien fais de mal pour mériter tels punition...


En plus d'un deuil normal nous avons du vivre la médiatisation entre les journaliste, les enterrements diffusé à la tv, les avocats et actuellement le tribunal tout me ramenait pourtant à eux partout ou j'allais!


Courage impossible n'est pas français


Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 09:50 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

Chère Marthe (et cher D., si je puis me permettre...)
la réaction que l'on peut avoir lorsqu'un être aimé nous laisse seul(e) est totalement personnelle, imprévisible, dictée par la spontanéité du coeur.

Un mois qu'il n'est plus là! Un mois... Ton esprit a bien compris; ton coeur aussi; mais c'est trop fort, trop...
Tu ne peux pas admettre de ne plus entendre sa voiture s'arrêter devant votre maison, lui, en descendre et toi, avoir ce frisson, mélange de joie et de soulagement...
"La vie simple et tranquille" n'est plus. Brutalement, sans prévenir, la maladie a frappé.
Alors, accepter cette évidence, ce sera pour plus tard, bien plus tard...

Ta réaction est de t'entourer de photos: et puisque c'est ton choix, c'est le bon. En ce moment, tu as besoin de cela.
Tu mets ses pulls: qui n'a pas eu, plus ou moins longtemps, cette façon de survivre, de prolonger l'Autre en se lovant dans ses vêtements pour y retrouver son odeur,
pour se donner l'illusion d'être encore dans ses bras!
Un mois...

Ce manque de la présence, du son de la voix si doux à tes oreilles, du rire si rassurant, tout ce qu'il était, tout a disparu. Le choc est rude.
Tu ne te sens plus exister car tu es amputée de D. C'était ton pilier, ta moitié d'orange...
J'ose dire que tu es "sonnée", ivre de douleur et que, dès lors, ton énergie naturelle, personnelle a explosé. Elle reviendra petit à petit, progressivement.
Mais actuellement, seule, sans Lui, tu as perdu tous vos repères, tous TES repères et au chagrin présent s'ajoute la peur de l'avenir.

L'ancienne enseignante que je suis te prend virtuellement dans ses bras et te fait d'affectueux bisous. Vette
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 17:58 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

 Alors Vette , virtuellement toujours je pose ma tête sur ton épaule et je laisse les larmes couler .
 Merci de ton écoute .

  Marthe


Revenir en haut
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Oct - 01:56 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

 Bonsoir , "Je ne sais pas" Quel drôle de pseudo ! Moi j'ai simplement pris mon second prénom ...
 Bonsoir également à celles et ceux qui comme moi se cognent aux murs de leur solitude et de leur déchirement et viennent ici libérer et poser un instant leur chagrin .
 Voilà qu'est arrivée cette heure de la nuit où la souffrance est la plus vive .
 Je retarde chaque nuit l'heure à laquelle je vais me coucher .

  Où est-il ?????
  Certaines prières ou pensées parlent de la pièce d'à côté .

  Mais je ne suis pas d'accord , c'est dans la même pièce que nous voulions continuer , lui et moi ... et je ne  le trouve nulle part .
 
  J'ai lu ton parcours et ton histoire ," Je ne sais pas" et je reste admirative devant la façon que tu as de faire avec ta souffrance .
  Pour moi , pour l'instant ,elle m'aveugle totalement .

  Je perds la mémoire et suis obligée de noter , au jour le jour ce que je dois faire car j'oublie , d'un instant à l'autre ce que j'étais en train de faire .

 

 
 
 


Revenir en haut
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Oct - 02:07 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

  Et j'ai cliqué sans même vous souhaiter une bonne nuit ... à valérie , vette et toi qui avez pris la peine de de me lire ...mais à cette heure tout le monde dort .

  A bientôt .

  Marthe

 


Revenir en haut
jaja


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 669
Localisation: tournai
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Oct - 06:12 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

bonjour ,Jean jacques m'a quitté il y a 3ans ;et pourtant il fait tout partie de ma vie ,tout comme toi il y a des photos de lui avec notre famille , chaque jour je change la photo de mon ps ,il y a pas 
un jour ou l'on ne parle de lui ,pour te dire que le temps va d'aider a apprivoiser cette absence ,tu vas réapprendre a vivre sans lui (pas facile tous les jours ) tu vas pouvoir de nouveau rire , 
et respirer l'air frais et te sentir bien ,mais il faut te laisser le temps et parle nous lui ,on pleure mais cela nous aide  ,...la pièce d'a coté ,je connais ,pour moi c'est un peu ça,....tu y arriveras 
mais donne toi le temps et pense un peu a toi ,bisous que cette nouvelle journée soit douce bisous jaja
  


Revenir en haut
MSN
jaja


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 669
Localisation: tournai
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Oct - 06:15 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

désolée pour l’écriture, fausse manipulation , je suis toujours pas douée avec mon ps ,bonne journée a vous tous 
     


Revenir en haut
MSN
cobra


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 1 435
Localisation: la Manche / 50
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Oct - 06:56 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

"se cogner aux murs de la solitude et du déchirement"...... c'est une phrase, si le mot 'belle' choquerait...du moins si émouvante !
c'est ce que m'a clairement apporté ce forum, il y a deux ans et demi; une parade à l'isolement; une solution anti/suicide...
eh oui, qd on est à la fois au fin fond d'une ville où il n'existe rien de rien pour l'écoute (hormis des pros qui vs prendraient à date fixe et à heure fixe, et en plus, 3/4 mois de délai !) et à la fois au fin fond du gouffre du désespoir.........que reste-t-il , sinon l'ultime possibilité d'aller faire un tour sur le Net ?? découvrir un forum; apprendre petit à petit à échanger avec d'autres, ds une douleur équivalente à la nôtre ...
oui, marthe : ns sommes ds un tel déchirement, qd l'horreur ns tombe dessus, que la solitude et l'isolement pourraient bien avoir raison de nous !
mais voilà : avoir frappé à la porte de ce forum est un pas; il sera suivi d'autres pas...
"la pièce d'à coté" : je connais ce texte;
"apprivoiser l'absence" , comme dit jaja, j'ai lu aussi ce livre (d'une Maman déchirée)
pour william blake (texte que ns avons lu à la cérémonie de mon fiston), c'est le voilier qui disparait à l'horizon..........
plein d'images peuvent ètre utilisées ; plein de mots imagés......peuvent ns faire penser à nos chers disparus !
je veux bien 'croire' que mon fils a dépassé l'horizon, est parti à l'autre bout du monde;
au moment de son décès, il avait pour projet de passer le permis/bateau : alors son voilier l'a peut ètre emporté là où notre regard ne peut nous transporter !
peu importe, que ça soit une pièce à coté, un voilier invisible, ou de l'autre coté du chemin.......ils ne sont plus là !
depuis 3 ans , des tas de gens m'ont dit "il faut faire avec" ; j'ai tjrs répondu (les  anciens d'ici l'ont déjà lu, sûrement) "non, il faut faire SANS" ; sans l'enfant...sans le conjoint...
et ça, c'est bien la plus lourde tâche : faire sans............
j'ai connu cette période comme toi, marthe, 2h du matin, où je retardais sans cesse, également, l'heure du coucher;
et puis maintenant, je suis tellement épuisée que je tombe de sommeil à 22h, parfois 21h.......car il y a encore en ce moment une période d'incroyables tourments;
quant aux pertes de mémoire :  bien sûr, c'est tout à fait normal, ds nos situations; je me suis armée, tout comme toi, d'un crayon et de post/IT, à une époque aussi; des outils contre la perte de mémoire; comment pourrait-il en ètre autrement, qd notre esprit tout entier est complètement empli du défunt?
si, 100% de notre temps, ns avons 100% de notre esprit envahi par la personne qu'on aime mais qu'on ne peut plus aimer sur Terre......comment faire pour forcer la porte de la mémoire afin d'y inscrire des broutilles du quotidien ??
lourde tâche aussi; j'ai souvent été admirative devant tous ces jeunes, lycéens ou collégiens, voire étudiants, qui , perdant un parent ou quelqu'un de leur fratrie...continuaient cependant à mémoriser leurs cours; certains décrochant leur Brevet ou autre diplôme ! je trouve ça tellement beau, tellement courageux!
j'ai vu au début ma tite collégienne continuer à travailler ses cours; et j'ai vu mon étudiant préféré décroché licence, puis Master...et je suis pétrie d'admiration !!
comment font-ils? il n'y a pas de recette;
alors je ne peux te transmettre de recette, marthe; je peux juste te confier mon témoignage !
mais voilà : il est ce qu'il est........parce que moi,  j'en suis à 3 ans de parcours !
pas à "même pas 2 mois" de parcours;
mais je peux t'assurer , qu'il y en a un, de parcours; il est terriblement tortueux, mais il existe bien..........

tendres pensées vers toi, vers Lui;
_________________
je T'envoie mes sourires, les jours, où je me sens plus forte...


Revenir en haut
Marthe


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 8
Localisation: Baie de Somme
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Oct - 22:53 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

  Bonsoir ,

 Voici que s'avance la 39ème nuit sans lui , et je relis vos messages .
  Je suis heureuse de vous retrouver sur ce forum dans lequel j'ai un peu de mal à m'orienter.
 Oui, Cobra , il s'agit bien d'une parade anti-suicide et anti isolement, isolement que je provoque pourtant !
 Je n'ai pas mis le nez dehors hier et je n'ai pas répondu au tél. , sauf à mon fils .
 Bien sûr , la sollicitude de mes amis me touche , mais j'ai honte d'entendre ma voix se casser quand immanquablement on me demande si je tiens le coup ...
 Non , je ne tiens pas le coup , je suis amputée de 90% de ce qui faisait ma vie ...
 Je préfère rester seule ; je sais que ce n'est pas très sain de faire saigner encore et encore cette blessure si profonde mais je ne sais rien faire d'autre que pleurer .
 Nous avions , D. et moi, retapé notre maison pour en faire un nid chaleureux et rien qu'à nous deux , où des années encore nous aurions vécu l'un pour l'autre .
 Nous étions même en train de restaurer une armoire ancienne quand la maladie est arrivée ,  maladie qui a été si violente et si brutale .
 Et tout est resté tel quel , un peu comme le château de la Belle au Bois Dormant lorsqu'elle s'est piquée au fuseau .....
 Mais mon Prince à moi ne reviendra pas , il est enseveli et moi jen meurs à petit feu .
 J'ai entendu à la radio une chanson d'un jeune chanteur que je ne connaissais pas  " Je voudrais partir " Etre juste toi et moi , près d'ici ou là-bas .. quand tu veux on y va ...
 26 ans , nous avons vécu les paroles de cette chanson : " Bien sûr tu serais là , moi blottie contre toi , je te raconterais ce rêve , quand tu veux on y va" ...
  D. m'attend , j'en suis certaine .
 Je sais que j'ai été l'amour de sa vie et en ce qui me concerne il a été pour moi comme un éblouissement . Il n'est pas admissible que tout se soit arrêté .
  - Ridicule ma pauvre fille , je me dis que je suis ridicule de raconter cela à 58 ans et d'être restée si sentimentale .
 Mais pourtant ! Je n'en ai pas honte .

  Je souhaite une nuit apaisante à toutes celles et tous ceux qui comme moi cheminent dans ce tunnel du chagrin.
 
  A bientôt .

  Marthe

 

 


Revenir en haut
cobra


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 1 435
Localisation: la Manche / 50
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Oct - 05:15 (2010)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour Répondre en citant

on n'est pas ridicule, marthe, qd on est ds le deuil !
on est ce qu'on peut ! ce qu'on a la force d'être !!
Ferrat chantait , lui aussi : "AIMER A PERDRE LA RAISON !"
c'est tellement beau, l'Amour à ce point...

_________________
je T'envoie mes sourires, les jours, où je me sens plus forte...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:45 (2016)    Sujet du message: Je ne peux pas admettre d'avoir perdu mon amour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Je ne vais pas bien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com