Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


doute

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Et la vie aussi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dan


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 181
Localisation: Saint-Omer
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Mai - 21:32 (2010)    Sujet du message: doute Répondre en citant

Bonjour à vous tous et toutes, cela fait très longtemps que je ne suis pas venue poster sur le site. C'est bizarre, ou je ne sais pas pourquoi, je n'arrivais plus à écrire, je n'arrivais plus à pouvoir trouver les mots pour vous répondre, vous soutenir, et je pense que tout simplement il me fallait prendre du recul pour pouvoir y voir plus clair, savoir ce que je recherchais et surtout me remettre en question et me comprendre moi même.
Au début, j'ai beaucoup réfléchie mais sans vraiment y voir plus clair, après comme à mon habitude je me suis lancée tête baissée dans le travail et comme on me sollicite beaucoup, je n'ai pas besoin d'aller trop loin pour le trouver.
Tout compte fait, je n'ai toujours pas, et cela j'en suis certaine, beaucoup avancée. Je pense que quelque part,  je ne veux pas vraiment trop creuser de peur de m'apercevoir que je suis responsable en partie du mal être de Philippe, que je n'ai pas su l'aimer comme il aurait fallu, que j'aurai du réagir, le mettre au pied du mur, le menacer de le quitter s'il ne se reprennait pas en mains plutôt que d'essayer de vouloir l'aider, le "soigner" moi même. Je ne supportais plus la vie qu'il me faisait vivre, mais je m'accrochais à l'idée que j'arriverai à le faire revenir tel qu'il était lorsque l'on s'était connu et je supportais tout. Maintenant, je m'en veux encore près de six ans après son suicide, le quitter aurait peut être déclencher en lui l'envie de se battre pour nous, et même s'il ne m'était pas revenu, il serait peut être encore de ce monde.
Mon égoïsme et ma lâcheté l'ont peut être poussés dans cet état second qui lui a donné le courage de se pendre. 
Comment savoir ce qui se serait passer si j'avais agi autrement, cette question sans réponse est pour moi un dilemme qui me ronge de l'intérieur et certainement ce qui m'empêche de faire le deuil et d'aller plus vite de l'avant. Comment faire pour passer au dessus et ne plus me culpabiliser ? Comment faire pour me donner le droit de vivre pour moi et non plus me punir pour ce qui est arrivé . Je vais mieux, mais les verrous sont encore trop rouillés et je n'arrive pas encore à les ouvrir sur un ciel bleu.
Voilà, je voulais vous parlet aujourd'hui car j'appréciais beaucoup certaines d'entre vous et je ne voudrais pas qu'elles me jugent et m'en veulent pas d'avoir rompu pendant si longtemps l'amitié qui s'était tissée au fil des mois.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Mai - 21:32 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
carole30


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 2 160
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Mai - 06:25 (2010)    Sujet du message: doute Répondre en citant

On ne doit porter aucun jugement sur les personnes qui n'écrivent plus pour différentes raisons, chacun est libre de faire ce qu'il veut ! ce qu'il peut aussi....
avec des "si" on changerait beaucoup de choses Dan... mais voilà, ça ne se passe pas comme ça... te reprocher de ne pas avoir fait ça ou ça ne changera malheureusement rien à l'histoire de ton mari... et même "si" tu l'avais fait, on ne peut pas savoir s'il ne serait quand même pas passer à l'acte... c'est très dur de ne pas se reprocher la mort de quelqu'un en se disant "si" j'avais fait cela, ou dit cela etc etc.......
_________________
Je voulais simplement te dire
Que ton visage et ton sourire
Resteront près de moi
Sur mon chemin...

à Rémi et Amélie....


Revenir en haut
titi


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2009
Messages: 196
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Mai - 10:23 (2010)    Sujet du message: doute Répondre en citant

Dan, personne n'a a te juger , personne ne le fera, ce n'est pas parce que tu n'ecris plus, ou moins que l'on ne te lira plus, que l'on te laisser de côté,
je peux comprendre cela, déjà qu'à travers le suicide, on sent contre notre volonté qu'on a pas été là pour la personne,
alors quand aujourd'hui autrui est là pour nous, on s'en veut aussi de ne pas montrer comme on tient à ses personnes, même si la douleur ne s'attenue pas,
et on peut s'en vouloir du coup de ne pas être présent pour soutenir aussi autrui... mais ne te sens pas fautive de cela, tu en l'es pas, personne ne jugera cela ici.


Apres quand tu écris que tu te punis, je sais que c'est la culpabilité qui est liée, comment s'autoriser à etre heureuse quand se sent responsable de la mort de quelqu'un qu'on aimait, que tu aimais.
Et cette culpabilité de toute façon je le sais ça ronge, même quand on a des moments de lucidité qui nous font dire que sur le moment on a tout fait comme on a pû on ne pouvait pas savoir que la personne ferait ce choix à cet instant...


C'est diffcile d'avance oui avec la culpabilité.


Par ex si je peux te partager ce que je ressens en ce moment, tu n'en prends que ce que tu veux...


En ce moment moi aussi je culpabilise pour mon papa, parce qu'il allait surement tres mal, et que nos derniers paroles ont ete tres dures...
je lui ai dit de me raccrocher , j'ai pensé à moi, meme si j'ai trouvé que ce qu'il m'a dit etait bien etrange.
Je m'en veux aujourd'hui, enormement.


et pourtant je sais qu'une parole ne suffit pas à quelqu'un pour passer à l'acte, sinon toutes se suiciderait,
alors pourquoi moi mes mots que je lui ai dit me donne autant de culpabilité? j'en sais rien,
surement que je suis pas responsable de la fin qu'il a choisi mais je me dis aussi que je l'ai pas aidé en lui rajoutant ces mots là....


et toi regarde tu regrettes aussi tes comportements, tu te dis que tu aurais dû agir ainsi , etc
mais tu ne pouvais pas savoir!!! et quand on vit les choses au present, c'est vrai qu'on ne pense pas à chaque fois au suicide.


Aujourd'hui si, parce qu'on a perdu un proche ainsi, et justement on a l'impression voire la conviction que tous les mots ou attitudes qu'on peut porter envers les autres ont un impact sur leur vie au point de se sentir responsable s'il leur arrivait quoi que se soit, la peur de ne pas encore voir


J'arrive pas tres bien à expliquer , mais ne te punie pas Dan, sur le moment tu as fais comme il te semblait bon de faire,
tu ne peux savoir si ça aurait changer quelque chose de le quitter etc, et si tu l'avais quitter et qu'il s'etait quand meme pendu,
tu te serais j'en suis certaine culpabilisée aussi, tu te serais dit mais si je ne l'avais pas quitté peut etre serait il encore là.


Ces "si"  sont lourd au quotidien, on a besoin de savoir, et on a aucune reponse, alors on cogite sans cesse en se demandant si une parole en moins, si une attitude, auraient peut etre pû éviter ce drame....je comprends.


Cette culpabilité c'est vraiment un fardeau je le ressens ainsi en tout cas pour moi mais aussi pour toi
Accepter que la personne est décider d'elle meme d'en finir, à decider de la façon de partir déjà ça fait si mal,
mais accepter qu'on n'a aucune part de responsabilité ou accepter que peut etre une autre attitude aurait changer quelque chose, ça c'est éprouvant tout simplement parce qu'on en sait rien et que personne n'en sait rien :-(


Si tu as du mal à t'autoriser à vivre pour toi, c'est aussi que cet avenir te fait peur, comment etre sure qu'on peut vivre avec autrui, qu'on le merite si on se sent responsable de la mort de quelq'un qu'on a aimé??? Ca aussi c'est difficile je pense


je te dis tout ça mais c'est juste un partage, partager ce que moi je ressens, ce que j'ecris n'est que ressentis, je ne sais pas moi meme comment me defaire des consequences qu'on eu le suicide de mon papa sur moi


Tu le verras ce beau ciel bleu, ne perd jamais espoir Dan, il t'attend , de meilleures jours t'attendent , il faut du temps, tellement de temps :-(


bises


titi
_________________
Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre. Marc Aurèle


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:58 (2016)    Sujet du message: doute

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Et la vie aussi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com