Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


perdre son compagnon de vie
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 16:21 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

je viens de trouver votre forum, et je me permet a mon tour d ecrire quelques mots. je viens de perdre il y a peut etre 3 semaines maintenant(plus aucune notion du temps)  mon conjoint, mon ami mon compagnon de vie, mon amour c est comme un tremblement de terre il ne reste plus rien....les circonstances de sa mort ont ete tragique car nous etions ensemble tous les 4 avec mes 2 enfants 12 et 14 ans lorsque cela c est produit....nous allions a notre chalet qui est sur une ile et pour cela il faut traverser un lac qui est gele a cette epoque de l annee, il faisait nuit. nous etions a 2 motoneiges, les enfants sur une et moi et mon conjoint sur l autre avec le chien, nous etions rendu au trois quart de la traversee quand la glace a cede et mon conjoint et moi seulement nous nous sommes retrouves a l eau. mon aine a stopper sa motoneige, c est glisse sur la glace et a reussi a nous sortir tous 2 avec le chien de l eau, panique attention a l hipothermie qui s en vient tres vite avec le froid. nous avons donc demande a notre aine de finir de nous faire traverser avec la motoneige qui restait, nous avons demande a notre plus jeune de rester la sur la glace avec le chien et que loris allait revenir le chercher, il ne restait que quelques centaines de metres. nous n avions pas fait 150 m que la glace a cede de nouveau, la motoneige a coulee tres rapidement, le trou d eau etait beaucoup plus gros que l autre et nous n arrivions pas a nous approcher du bord pour essayer au moins de se tenir a la glace. je voyais mon conjoint boire la tasse, en essayant de rester a la surface il me faisait couler moi aussi, il a crie a mon aine qui etait dans l eau lui aussi sort loris sort mais c est impossible, tu n as aucune prise et ton corps se refroidit tres tres vite et tu as de plus en plus de mal a bouger. mon plus jeune lui etait reste sur la glace et c etait rapproche de nous, il etait avec le chien mais je lui ai vient pas trop pres, la glace peu encore cede, et puis mon plus jeune a crie mais il est ou papa, il est ou, je me suis retourne et il n y avait plus que son bonnet qui flottait.....peter mon plus jeune a alors dit je vais detacher le chien et je vais vous lancer la laisse essayer de l attrapper, il l a d abord lance a loris qui etait beaucoup plus pres de lui, il a reussi a la prendre et peter (80 livres) a tire son frere (170 livres) de l eau et la il a dit a toi maman mais il faut que tu te rapproches ou tu es la glace est trop fragile...tant bien que mal je me suis glissee le long de la glace, il m a lance la laisse plusieurs fois mais je n avais deja plus aucune sensation dans les mains, j ai reussi a la prendre avec le poignet je crois et la il a reussi a me tire......j ai dit il faut retraverser cote terre et sonner chez quelqu un, j etais dans un grand etat de choc je voulais toujours retourne aupres du trou pour retrouver mon conjoint et mes enfants ont dit non avance maman avance pense a quelque chose de drole mais avance apres 20 minutes de marche nous avons sonne a la premiere maison et tout la tralala c est mis en marche secours sauveteurs ambulance etc...meme le chien etat la , pourtant des qu il est plus en laisse il se sauve celui la..les sauveteurs n ont pas retrouves le corps de mon mari , il reprendront les recherches a la fonte des glaces elle est peu longue mon histoire mais j avais besoin de l ecrire....toute ma vie est boulversee, je passe par d enormes emotions et j ai encore beaucoup de mal a croire que c est arrive....notre chalet c etait notre petit paradis, nous etions en plein projet pour l agrandir et le renover, je venais d arreter de travailler, nous avions une compagnie et lui seul assurait le revenu, cela faisait plus de 20 ans que nous etions ensemble et on a toujours tout fait ensemble, sauf ce voyage la. c etat quelqu un d extraordinaire, qui bouillonnait de vie de projet qui etait toujours plein de tendresse...c etait plus que ma moitie c etait ma vie sans lui plus rien n a de sens, j aurai prefere que se soit moi qui parte et lui qui reste....je trouve la vie injuste et je suis devenue une morte vivante, il me reste mes enfants mais dans quelques annees il feront leur vie et moi j attendrai juste que la mort vienne me chercher pour aller le rejoindre....sinon ma vie va etre une souffrance eternelle merci de me lire

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 16:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 01:27 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Bonsoir Line, ton message est très douloureux et en le lisant, j'ai le coeur serré... J'aurais envie de te prendre dans mes bras et de te bercer comme un petit enfant.
Comme tu l'écris, c'est un total tremblement de terre qui s'est déclenché dans votre paisible et heureuse vie de famille...
Cette catastrophe, tu dois continuer à la repasser dans ta tête, tout ressentir avec la même stupéfaction, la même peur, la même souffrance. 
Et te dire que ce n'est pas possible, que tu fais un cauchemar et que tu vas te réveiller...
Comment ne pas être en état de choc!... C'est abominable ce qui vous est arrivé. Loris et Peter sont deux garçons extraordinaires.

Très douces pensées pour ton Homme qui était plein de tendresse et de vie... Oui, c'est puissamment injuste!
N'hésite pas à venir ici écrire, même si tu as l'impression de redire les mêmes choses. Tu as besoin de parler. 
Nous te lisons et pensons beaucoup à vous quatre, très fort. 

_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Mar - 10:06 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Line moi aussi j'ai le coeur serré quand je lis ton message.. ne t'en fais pas si tu penses que ton message est long.. tu avais besoin de t'exprimer et j'ai tout lu..ici sur le forum il y a toujours des personnes qui te lisent.
Qu'est ce qui tu as du te sentir impuissante face à ce qui est arrivé, puis aussi tes enfants.. vous allez avoir besoin de tout le soutien possible pour arriver à croire ce qui est arrivé, pour continuer à vivre à vous trois.
Mon mari est décédé il y a bientôt 2 ans d'une crise cardiaque, nous étions ensemble depuis 24 ans et avons eu 3 enfants. Ce forum a été pour moi une véritable boué de sauvetage, même quand j'étais au travail je me connectais car je me sentais complètement larguée, plus de cette planète, tellement que la douleur de perdre son conjoint est fort, détruisant.
Ce que je trouvais aussi tellement dur c'était  élever les enfants désormais seule, être seule responsable pour leur choix d'école, leurs sorties, les punitions.. ne plus avoir cette possibilité en couple d'en parler. Oui, la responsabilité de mes enfants me pesait et me pèse encore très lourd.
Oui les enfants font leur vie un jour de leur côté mais pour l'instant ils ont encore tellement besoin de toi.. c'est un cliché peut-être mais ici sur le forum on dit souvent que à chaque jour suffit ça peine, il faut vivre au jour le jour..cela sera très dur et l'envie de laisser tomber tout pour rejoindre son conjoint seront peut-être souvent là mais malgré tout, pour l'amour de tes enfants tu continues ton chemin.
Ne crains pas d'être longue dans tes messages, mais viens ici pour exprimer ta douleur, on sera là pour lire et répondre.
Tendres pensées,
Lisa
_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
fanchon


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 979
Localisation: nice
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Mar - 23:42 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Ton histoire est terrible Line, je n'ai pas de mot , juste le cœur serré !!!
Dans tous les cas, nous sommes là pour toi , pour te soutenir comme chacun et chacune d'entre nous l'ont été sur ce forum.
Je pense à toi et tes enfants et j'ai aussi une pensée émue pour ton mari .
Fanchon
_________________
je t'aime mon homme pour l'éternité.
Ta petite femme.


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Mar - 20:07 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

ELLIE a écrit:
Line moi aussi j'ai le coeur serré quand je lis ton message.. ne t'en fais pas si tu penses que ton message est long.. tu avais besoin de t'exprimer et j'ai tout lu..ici sur le forum il y a toujours des personnes qui te lisent.Qu'est ce qui tu as du te sentir impuissante face à ce qui est arrivé, puis aussi tes enfants.. vous allez avoir besoin de tout le soutien possible pour arriver à croire ce qui est arrivé, pour continuer à vivre à vous trois.
Mon mari est décédé il y a bientôt 2 ans d'une crise cardiaque, nous étions ensemble depuis 24 ans et avons eu 3 enfants. Ce forum a été pour moi une véritable boué de sauvetage, même quand j'étais au travail je me connectais car je me sentais complètement larguée, plus de cette planète, tellement que la douleur de perdre son conjoint est fort, détruisant.
Ce que je trouvais aussi tellement dur c'était  élever les enfants désormais seule, être seule responsable pour leur choix d'école, leurs sorties, les punitions.. ne plus avoir cette possibilité en couple d'en parler. Oui, la responsabilité de mes enfants me pesait et me pèse encore très lourd.
Oui les enfants font leur vie un jour de leur côté mais pour l'instant ils ont encore tellement besoin de toi.. c'est un cliché peut-être mais ici sur le forum on dit souvent que à chaque jour suffit ça peine, il faut vivre au jour le jour..cela sera très dur et l'envie de laisser tomber tout pour rejoindre son conjoint seront peut-être souvent là mais malgré tout, pour l'amour de tes enfants tu continues ton chemin.
Ne crains pas d'être longue dans tes messages, mais viens ici pour exprimer ta douleur, on sera là pour lire et répondre.
Tendres pensées,
Lisa


merci de prendre le temps de me repondre, je n arrive pas du tout a fonctionner, j ai passe ma journee a pleurer, ca fait tellement mal que je ne sais plus ou me mettre...je n arrive plus a courir moi qui m etait mise serieusement au jogging pour arreter de fumer, je m etais promis d arriver un jour a faire un marathon, j avais fait le semi l annee derniere a montreal....le quebec ca va faire 10 ans qu on y est, c etait un de nos reves avec un petit chalet sur le bord d un lac...merci encore line


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Mar - 23:27 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

merci a tous ceux  et celles qui prennent le temps de me repondre et de partager ma douleur, merci encore line

Revenir en haut
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Mar - 08:46 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Mais il est normal que tu n'arrives pas à fonctionner... le choc que tu as eu  fait souffrir tout ton corps, tout ton âme et il faut du temps...beaucoup de temps, puis même si le corps arrive à nouveau à fonctionner à un moment donné, le coeur et la tête souffrent toujours..
Il est si important de pouvoir exprimer sa douleur car le risque de tomber malade du deuil est vraiment là..
J'ai lu des livres sur le deuil..et au Quebec il y a l'organisation la Gentiane hhtp://lagentiane.org qui donne plein d'informations.
Cela ne va pas enlever la peine, mais aide à comprendre ce qui se passe (ou peut se passer) lors d'un deuil et cela aide, en tout cas ça m'a aidé à me comprendre...
Comment vont tes enfants Line? Est-ce qu'ils ont du soutien à l'école, des amis ?
En pensées avec toi...
_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Mar - 20:55 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

ELLIE a écrit:
Mais il est normal que tu n'arrives pas à fonctionner... le choc que tu as eu  fait souffrir tout ton corps, tout ton âme et il faut du temps...beaucoup de temps, puis même si le corps arrive à nouveau à fonctionner à un moment donné, le coeur et la tête souffrent toujours..Il est si important de pouvoir exprimer sa douleur car le risque de tomber malade du deuil est vraiment là..
J'ai lu des livres sur le deuil..et au Quebec il y a l'organisation la Gentiane hhtp://lagentiane.org qui donne plein d'informations.
Cela ne va pas enlever la peine, mais aide à comprendre ce qui se passe (ou peut se passer) lors d'un deuil et cela aide, en tout cas ça m'a aidé à me comprendre...
Comment vont tes enfants Line? Est-ce qu'ils ont du soutien à l'école, des amis ?
En pensées avec toi...


oui tu as raison je lis beaucoup de choses sur le deuil qui ne soulage pas mon chagrin mais qui m aide a le comprendre, ce qui est deja un gros travail, je pense beaucoup a mon conjoint , a sa philosophie de la vie ...tout prendre, vivre chaque journee comme si c etait la derniere et ne pas se battre contre les choses que l on ne peut changer, apprendre a faire avec et en tirer le meilleur....cela m aide beaucoup. j ai de tres bons enfants, ce qui les rend tres malheureux c est de me voir si desesperee, ils redoublent d effort a l ecole pour me faire plaisir et m appelle plusieurs fois si ils sont absents de la maison comme chez des amis...ils sont forts et viennent de prendre beaucoup de maturite en quelques semaines...toute ma famille est en france mais j ai un excellent resau d amis, nous avons un suivi aussi avec le clsc, travailleuse sociale et psychologue. je me suis ouvert aussi un journal personnel dans lequel j ecris a philippe, je lui dit tout ce que j ai besoin de lui dire  , tout ce que j ai sur le coeur quand ca devient trop lourd ca fait du bien j ai limpression de discuter avec lui et puis j ai repris mon jogging , il aimerai vraiment pas que j arrete, il savait que ca me tenait beaucoup a coeur voila mes petites solutions merci de vous preoccupper de notre petite famille belle journee a vous tous pensee a tous ceux qui nous manquent line


Revenir en haut
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Mar - 08:45 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Line, je suis contente d'apprendre que tu te trouves de petits solutions qui t'aident à traverser l'éprouve de la disparution de Philippe..et aussi de lire que tu es bien entourée, que le monde autour de toi ne fait pas la sourde oreille à ta douleur.. car pouvoir l'exprimer c'est très important..
C'est ce que je trouve actuellement un peu difficile: comme cela fait deux ans que mon mari est décédé, mon entourage (travail et amis) pensent que je devrais avoir tourné la page.. j'espère pour toi que ton entourage sera toujours prêt à t'écouter car le travail de deuil est long, bien plus long qu'on ne le pense..
Cela me fait plaisir aussi de lire que tu puises des forces dans la façon dont Philippe voyait la vie et lui écrire c'est une bonne idée, pour ma part je l'ai fait aussi.. mon cahier est caché sous mon matelas dans la chambre..cela fait quelques mois que je n'ai plus écris dedans, j'en ai moins besoin..mais je lui parle, comme des petits textos..
Dis nous aussi comment cela va se passer pour vous pour le corps de Philippe... quand est-ce qu'ils reprennent les recherches ? J'imagine que cela doit aussi encore etre tres dur pour vous..
Tendres pensées
_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Mar - 13:58 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

ELLIE a écrit:
Line, je suis contente d'apprendre que tu te trouves de petits solutions qui t'aident à traverser l'éprouve de la disparution de Philippe..et aussi de lire que tu es bien entourée, que le monde autour de toi ne fait pas la sourde oreille à ta douleur.. car pouvoir l'exprimer c'est très important.. C'est ce que je trouve actuellement un peu difficile: comme cela fait deux ans que mon mari est décédé, mon entourage (travail et amis) pensent que je devrais avoir tourné la page.. j'espère pour toi que ton entourage sera toujours prêt à t'écouter car le travail de deuil est long, bien plus long qu'on ne le pense..
Cela me fait plaisir aussi de lire que tu puises des forces dans la façon dont Philippe voyait la vie et lui écrire c'est une bonne idée, pour ma part je l'ai fait aussi.. mon cahier est caché sous mon matelas dans la chambre..cela fait quelques mois que je n'ai plus écris dedans, j'en ai moins besoin..mais je lui parle, comme des petits textos..
Dis nous aussi comment cela va se passer pour vous pour le corps de Philippe... quand est-ce qu'ils reprennent les recherches ? J'imagine que cela doit aussi encore etre tres dur pour vous..
Tendres pensées

desole mais aujourd hui ca na va pas du tout j ai beaucoup de mal a tape ce message, je pleure toutes les larmes de mon corps, j ai mal partout, je ne sais plus ou me mettre, j ai passe une tres mauvaise nuit, pour la premiere fois depuis le deces de philippe je nai pas pris de pillules pour dormir, j ai dormi tres peu et le si peu que j ai dormi j ai fait des cauchemars, j ai eu beaucoup de mal a assure le depart de l ecole des enfants ce matin, de plus je m inquiete car il va falloir que je trouve du travail et je me sens pas capable d assurer en ce moment..pour le corps de philippe ils vont reprendre les recherches en avril, mai.....je ne sais pas si je dois arreter ou continuer a prendre des somniferes, j ai lu qu en prendre ne fait que retarder les etapes du deuil car ils masquent la douleur qu en pensez vous...que faut il faire qu en on a trop mal, ca devient pas endurable, j ai trop peur de tout, d aujourd hui, de demain, j arrive pas a croire que tout est fini, que notre histoire, notre aventure est termine...je lis des livres sur la vie apres la mort, je voudrais savoir ou il est.....je vous quitte et je vous remercie de m ecrire , votre chagrin est il attenue apres 2 annees, je ne pense pas tenir le coup si ca va etre tous les jours comme ca

Revenir en haut
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 11:44 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Si je me permets de t'écrire sur ton poste, Line, c'est que je veux t'aider dans ce que tu vis.. parceque je suis passée par où tu passe actuellement et j'ose espérer que tu trouves un peu d'espoir dans l'échange de nos messages.
La douleur de perdre son conjoint est tellement immense qu'on se dit qu'on ne peut jamais se relever de cela, jamais.
Le coeur, tout le corps a mal.. j'ai été terrassée de douleur, d'angoisse et de désespoir.. m'accrochant à ce forum et à mes enfants.. avec souvent l'envie d'abandonner, me laisser mourir... mais je n'en suis pas arrivée jusqu'à là.
Tu as comme moi des enfants Line, qui sont ton héritage principal de Philippe...souvent je me suis dit "mes pauvres enfants, ils n'ont plus de père et juste encore une mère à moitié folle". Mais même là encore, nos enfants ont besoin de nous.. tu arriveras à trouver du travail si ta situation le nécessite, tu avanceras sans Philipe car il n'y a pas le choix, pas de retour possible..la réalité est très cruelle..et pardonne moi de te le rappeler..
A priori on dit que le deuil ne nécesite pas d'accompagnement médicamenteuse, mais si on se rend compte qu'on devient incapable d'accomplir les gestes du quotidien, qu'on met en danger sa santé et l'équilibre de la famille, il n'y a pas de honte à prendre des médicaments..ce ne sera qu'une béquille, le temps qu'il faut. J'en ai pris aussi mais en ce moment je réduis...
Il y des gens qui prennent des antidépresseurs en cas de chomage, quand leur chien meurt ou quand ils ont des soucis financiers.. je ne veux pas renier que ces gens souffrent vraiment mais pour avoir vécu aussi la faillite, accident grave et chomage, je peux dire que ce n'est rien du tout comparé à la perte de son mari..car à chaque problème il y a une solution mais à la mort il n'y a pas de solution. Tout ce qu'on peut dire c'est qu'un moment donné on arrive à accepter, on se résigne..mais il faut du temps, beaucoup de temps et de courage qu'on doit rechercher des fois vraiment au fond de soi, en prenant soin de soi, en s'entourant de gens qui nous font du bien.
Ici tu peux compter sur notre soutien,
Je t'embrasse

_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 13:56 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

m, erci de prendre le temps de me repondre, cela me reconforte, mais cette semaine est vraiment tres dure , c est comme si a chaque jour qui passe je prend de plus en plus conscience de l absence de philippe , de son non retour, je n ai vraiment plus aucun gout pour rien , je n arrive meme plus a m interesser a ma course a pied, je suis juste de plus en plus angoissee, je ne me projette plus d en rien, je ne fais que pleurer, j assure juste le mininmum, le repas des enfants....je dors le plus longtemps possible..je voudrais juste rester dans mon lit et ne plus rien assumer du tout je ne sais plus quoi faire de mes fins de semaine, je ne suis pas retourner au chalet et j apprehende la fin de semaine de paques car je vais me retrouver seule avec les enfants....je ne sais plus ou me mettre et rien n arrive a me calmer, meme les mots des mes amies sont sans effet...j ai juste envie de crier de douleur, de m enfermer dans le fond d un placard et de plus rien voir ni entendre...merci de m ecouter, pourquoi il n a pas au moins appeller a l aide avant de couler...je ne sais ou je m en vais comme ca mais je ne vois meme pas un petit point de lumiere, juste du noir et l envie de retrouver mon homme. merci encore de me lire, ca soulage toujours un peu de dire ce que l on sur le coeur. line

Revenir en haut
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Avr - 10:56 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Oui ton message est lu, Line, moi je reconnais cette douleur et cette immense peur du vide qui te hante... quoi te dire... à part qu'on est là pour t'écouter et pour te rassurer que cela ira mieux au bout d'un certain temps... c'est tout ce qu'on peut faire..
Prend soin de toi, Line et si tu peux essaye de ne pas te tourmenter trop de ne pas trop reflechir que Philippe aurait pu appeler au secours..le froid l'en a certainement empeché... il a du partir vite..
Courage Line, on est là pour t'écouter.
_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
line


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2010
Messages: 11
Localisation: canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Avr - 14:49 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

ELLIE a écrit:
Oui ton message est lu, Line, moi je reconnais cette douleur et cette immense peur du vide qui te hante... quoi te dire... à part qu'on est là pour t'écouter et pour te rassurer que cela ira mieux au bout d'un certain temps... c'est tout ce qu'on peut faire.. Prend soin de toi, Line et si tu peux essaye de ne pas te tourmenter trop de ne pas trop reflechir que Philippe aurait pu appeler au secours..le froid l'en a certainement empeché... il a du partir vite..
Courage Line, on est là pour t'écouter.


merci helli de me repondre, je me suis retrouve seule avec les enfants pour pacques, j apprehendai beaucoup surtout que je venais de passer une semaine tres dure.....vendredi j ai reussi a alle faire un petit tour au chalet, je ne suis pas rentree a l interieur, mais je suis alle voir les voisins qui sont de tres bons amis, je suis rentre chez vers 6h et c est vrai que les soirees sont longues, alors je me couche tres tot avec 2 pillules pour dormir. samedi et dimanche j ai travaille comme une folle dans mon terrain, vide mon cabanon, demonter mon tempo, jardinage, je n ai pas arrete, moi qui n avait absolument rien fait de la semaine, j etais juste vautre dans mon canape a pleurer, tout juste si je preparais a manger pour les enfants,  est ce que c est normale ca......en principe pour pacques on aurait ete au chalet pour avancer nos travaux, je n ai pas ete courrir, ni au gym depuis une semaine, j en avais pas le gout ni aucune energie....a t on des hauts et des bas comme ca...quand ca va un peu mieux je me culpabilise d etre capable de vivre sans lui , j ai peur de l oublier., je  l aimais tant....merci de me lire belle journee a vous line


Revenir en haut
ELLIE


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 639
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Avr - 08:12 (2010)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie Répondre en citant

Oui Line, les hauts et les bas c'est normal... des jours ou on arrive à rien faire, et d'autres ou on es pris de frénésie de tout faire, pour après s'écrouler comme un pudding...
Une amie m'a dit un jour: "je vois exactement quand tu vas bien, car alors ta maison est rangée".... si elle savait... car ce n'est pas normal d'avoir une maison nickel de chez nickel quand on a 3 ados, qu'on travaille et qu'on assume tout toute seule..
J'espère que durant ta soirée avec les voisins tu as retrouvé un peu d'apaisement...mais pff c'est dur aussi d'aller seule quelque part, chez des gens qui sont en couple, pour après rentrer seule à la maison. On s'y habitue, mais le mal-être reste...
Quant à la culpabilité, pas tout le monde le ressent... mais il faut croire que c'est normal...je l'avais aussi mais au bout d'un certain temps en y reflechissant je me suis dit que si la vie avait fait que c'était moi qui serait partie, je n'aurai pas voulu qu'il soit triste (si... un certain temps quand même), qu'il soit heureux et qu'il profiterai pleinement de la vie, sans m'oublier pour autant. Laisse toi ce temps Line, soit douce avec toi-même...et acceptes que le deuil prendra le temps qu'il faut.. tu vois bien qu'au bout de deux ans, je me connecte encore souvent sur ce site et d'autres personnes pareil que moi, au bout de même plus d'années encore..et comment cela pourrait être autrement...Philippe et votre vie était si précieux pour toi, rien n'effacera cela, le temps non plus mais le temps permettra doucement d'accepter cette dure réalité, les souvenirs deviennent moins déchirants, plus doux....n'hésite pas de venir ici pour évacuer le trop plein de douleur...
Bises
_________________
Est-ce qu'il y quelquechose de plus beau que l'amour? Rien ne fait aussi mal que de le perdre.
Le chagrin ne se console pas, il se distrait.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:53 (2016)    Sujet du message: perdre son compagnon de vie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com