Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


Mon Arno

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> Suicides
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:23 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Je me suis inscrite sur ce forum pour pouvoir parler de toi.
Tu me manques tant. Tu nous manques à tous les trois.

La vie n'est plus la même depuis que tu es parti. Tu vois, encore aujourd'hui, je n'arrive pas à dire autre chose.
Pourtant la psy me l'a dit, il faut que j'accepte.
Mais comment pourrais-je accepter ce que tu as fait ?
Comment pourrais-je accepter que tu nous ais abandonné et fais autant de mal ?
Et surtout pourquoi ???

Si seulement tu m'avais laissé une explication... quelque chose à quoi me raccrocher.
J'ai juste l'impression que tu as voulu me faire souffrir autant que toi tu souffrais.

Et bien tu as réussi. Ma vie est gâchée car jamais je ne pourrais oublier, jamais je ne m'en remettrais.
Je ne supporte plus d'entendre les sirènes des pompiers ou de la police. A chaque fois elles me ramène à notre appartement, au moment où j'ai tourné le coin de la rue et ai vu toutes ces lumières...
Les pompiers, la police, il y en avait de partout.
Et cette peur atroce du drame qu'on allait m'annoncer. J'ai eu si peur pour les enfants.

Je ne m'étais pas imaginé que je ne te reverrais plus.
Je revois encore la fenêtre ouverte et tes babouches au pied de la fenêtre... Pourquoi ?

La seule chance que j'ai dans mon malheur, c'est que tu n'ais pas emmené les enfants avec toi.
Ils étaient ma raison d'être. Ils sont ma seule raison de vivre à présent.
Ils sont la plus belle part de toi et tu continues à vivre à travers eux.

Si je me suis inscrite c'est aussi parce que je sais qu'il faut que je fasse mon deuil.
Cela va faire 3 ans déjà. c'est comme si c'était il y a 3 mois, 3 semaines...

Pour le bien de nos enfants, j'aimerai qu'ils retrouvent la maman pétillante et drôle qu'ils avaient. 
Cela fait si lontemps que je ne l'ai pas vu !

Cela m'a fait du bien de t'écrire ces quelques mots. J'ai tant à te dire encore...
Ce n'est qu'un début, un premier pas que je suis heureuse d'avoir fait.
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 22:41 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Je me permets juste une petite intervention, Cathie.

Tu te demandes comment tu peux accepter le fait qu'Arno t'ait fait tant de mal.
Mais, là, maintenant, tu as la possibilité de te dégager de son emprise.
C'est toi, et toi seule qui peux admettre, puis accepter son départ.
C'est toi, et toi seule qui ne veux pas... parce que ce serait admettre l'échec...

Il ne t'a laissé aucune explication et je mesure (pas totalement car je ne suis pas toi...) quelle douleur ce doit être.
Mais en te laissant dans l'interrogation, il te lie encore plus à lui et t'empêche d'avancer.
C'est toi, et toi seule qui peux décider de sortir de cette emprise.
C'est toi, et toi seule...

S'il t'avait laissé une explication, pourquoi penses-tu que cela t'aurait aidée?
Je respecte infiniment le fait qu'il te manque et qu'il manque à vos deux petits.
Mais, pardon de te le dire aussi crûment, tu es en vie et tu as le droit de vivre.
Ce n'est pas l'abandonner. 
C'est continuer ton chemin qui peut encore, quoi que tu penses actuellement, t'apporter des joies et du bonheur. 

_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 08:50 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

On dit souvent que l'amour est aveugle, mais la souffrance aussi.

Merci d'être là...

_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Henri84
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Jan - 18:06 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

je vois que nous vivons la même douleur et souffrance. je ne vous comprend que trop puisque j'ai perdu l'ange de ma vie, ma princesse il y a un mois et demie et je sais bien que je ne pourrais jamais m'en remettre non plus. en plus, pour ma part elle ne m'a rien laissé puisque nous n'avions pas d'enfant.

il faut avancer un jour après l'autre, je dirais même une minute après l'autre. aimez vos enfants sans les surprotéger, parlez si vous en sentez l'utilité, et surtout écrivez. j'ai commencé à tenir un journal 1 mois après son déces, et j'écris dessus toutes mes pensées, mes sensations, émotions, etc... que je ne veux ou peux pas dire aux autres car je sais qu'il ne me comprendrais pas, et comme je ne veux pas de leur compassion à deux balles, je préfère écrire. cela aide un peu, mais c'est déjà beaucoup

bon courage à vous


Revenir en haut
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 20:03 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Merci Henri pour ce message plein de douceur qui me touche beaucoup...
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 20:51 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Je me suis levée déprimée ce metin, me  demandant pourquoi continuer. A quoi bon ?
Pour souffrir jusqu'à la fin de mes jours.
Ma vie est un enfer permanent.
C'est ainsi tous les samedis... depuis le samedi 03 mars 2007. Je n'aime plus les samedis.
Je me remémore chaque semaine cette même soirée.
Pourquoi ?

Je crois que jamais je n'aurai de réponse. Mais c'est plus fort que moi.

Alors je me suis battue encore une fois, pour les enfants que je ne veux pas voir souffrir.
J'ai tellemnt d'amour pour eux que ça efface la douleur que je ressens.
Ils sont ma force, mon moteur.

Il faut que j'arrive à lacher prise.
Aussi longtemps que je chercherais une réponse à mes interrogations, jamais je ne pourrais avancer.
Quelque part je crois que c'est un lien que je veux garder avec toi... pour ne pas te laisser partir.

C'était ta décision, ton choix de vie. Je n'avais aucun droit dessus. Toi seul pouvait en disposer et c'est ce que tu as fait.
Biensûr que j'ai mal, mais je dois accepter cela et le respecter.
Que c'est dur...
C'était ta vie et tu as fait ce que tu en as voulu.

Je pense avoir fait un grand pas aujourd'hui.
Un autre reste cependant à faire et c'est le plus dur pour moi.
Il faut que j'apprenne à dire que... tu es...
Je n'y arrive pas... je suis en larmes... je ne peux pas et surtout je ne veux pas. Ce serait te dire adieu et je ne veux pas.

Pourtant il le faut.
Je t'ai dit un jour que "ma vie n'a aucun intérêt si je dois la vivre sans toi".
C'est faux. Il y a Nino et Lou...maintenant que tu es... mort
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 10:16 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Aujourd'hui, c'est samedi, c'est-à-dire un jour que tu appréhendes particulièrement.
Alors je viens te faire un petit coucou rien que pour toi...

C'est vrai que le questionnement permanent (pourquoi?...) empêche d'avancer.
Mais je ne pense pas que l'on puisse éviter ce passage.
Comment pourrais-tu ne pas être dans le questionnement!

Dire que le temps aidera est une réalité que l'on a du mal à admettre.
Et pourtant il faut tenter d'accepter que l'avenir existe et que tu es en droit de vivre.

Bien sûr tu ne te sens pas prête à Le laisser dans votre passé afin de continuer, toi, dans le présent.
Et pourtant il faut tenter de faire cette démarche aussi dure soit-elle...

Je suis très émue en te lisant car j'imagine la dose de courage qu'il t'a fallu pour écrire ce mot...
...mort...
Nino et Lou pourront, toute leur vie, être fière de leur courageuse maman.
Leur maman qui leur parlera avec amour de leur cher papa.
Pensées pour Lui. Bisous pour toi et vos petits. Vette
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 21:44 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Merci Vette pour ton message et tes pensées pour nous.
J'ai été très émue en te lisant.

"le droit de vivre"... je crois que je me le suis interdit il y a bientôt 3 ans.
Ma vie était avec toi Arno. On s'est marié pour le meilleur et pour le pire.
Le meilleur, c'est ce qu'il me reste de toi : nos enfants.
Le pire, c'est le cauchemar de ton absence.

Ce qui me sauve ? Mon éternel optimisme !
Biensûr que je veux continuer à vivre. Et j'ai d'ailleurs une vie magnifique avec Nino et Lou. Je suis une maman comblée et heureuse.
Pour ce qui est de ma vie de femme... cette vie s'est arrêtée avec la tienne.

Je crois que j'ai trouvé un équilibre avec les enfants. Leur amour suffit à mon bonheur et à travers le leur, c'est un peu le tien que je ressens.
Et cela me suffit.

Je sais que jamais je ne me remettrais de ta mort, mais j'espère qu'un jour je guérirais. Un peu comme une opération qui laisse des cicatrices qui font souffrir au début, puis ensuite font seulement mal, jusqu'à n'être que des cicatrices qui laissent juste une trace sur la peau.

Je sens que depuis que je t'écris je me sens mieux. Je crois que cela m'aide à remettre les choses à leur place.

Et puis... grâce à Vette, c'est le premier samedi où je ne me sens pas seule.
Cela a été moins difficile aujourd'hui et c'est la première fois.
Cela me donne de l'espoir...
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 20:50 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Mon Arno...
Il y a 3 ans aujourd'hui que tu nous a quitté... et comme cette journée a été difficile encore.
Même après ces 3 années passées, il me reste toujours la même image... celle de la fenêtre ouverte.
C'est comme s'il ne s'était passé que 3 mois. Tu es toujours si présent.
J'ai eu envie de t'entendre et ai mis un CD de tes chansons.
Ca a été dur, très dur d'entendre ta voix, mais... je suis heureuse d'avoir encore tes chansons.
L'impression que l'on communique encore. L'impression que tu es toujours là...
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Misscrap


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: PARIS
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 19:50 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Aujourd'hui nous sommes allés te voir avec les enfants et te "souhaiter" un bon anniversaire.
Tu aurais eu 35 ans lundi...

J'ai acheté un cahier il y a plusieurs mois de cela sans jamais réussir à le commencer.
Je n'ai pu t'écrire qu'au travers de cet écran. Mais je crois qu'à présent je suis prête.
Je vais donc essayer de commencer ce cahier et cesser d'écrire sur ce forum.

Cela m'aura fait du bien et surtout aidé à passer une étape.

Comme je le dis toujours et depuis des années : "Le meilleur reste à venir..."
_________________
"Je regarde et je vois,
Les couleurs devant moi..."
Arno


Revenir en haut
Vette


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 2 111
Localisation: 35
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 21:23 (2010)    Sujet du message: Mon Arno Répondre en citant

Bonsoir Cathie, c'est très émouvant et, à mon sens, important que vous soyez allés tous les trois, "souhaiter" un bon anniversaire à Arno.
Cela signifie implicitement qu'il a "sa" place dans vos coeurs et dans votre vie et que votre équilibre est en place. 

Le fait que tu lui dises, calmement ,que tu vas maintenant écrire sur un cahier, dans l'intimité familiale, me sied.
D'une situation de vie douloureuse, tu as su faire rejaillir l'espoir d'un avenir prometteur. J'en suis heureuse, tout simplement.

J'espère, de tout mon coeur, ne plus te lire ici si c'est le signe d'une vie future envisagée sereinement.
A mon sens, ce forum n'a pas vocation à garder ses membres très longtemps. Il doit rester une plate-forme de passage.

Car, comme tu l'écris si joliment"Le meilleur reste à venir..."
                                                     (Le meilleur de toi-même...)              
                                                                                                         


  
_________________
"Le chagrin est un escalier circulaire." Linda Pastan


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:47 (2016)    Sujet du message: Mon Arno

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> Suicides Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com