Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


Mon fils Yannick
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> J'ai perdu quelqu'un que j'aime
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 16:51 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Bonjour !

Je suis nouvelle ici et j'espère y trouver ce que je recherche...  Des mères comme moi qui ont perdu leur fils unique.
Yannick a été diagnostiqué avec un cancer en janvier 2006 et est décédé en mars 2009.
Il est décédé à l'âge de 30 ans dans le confort de son foyer entouré d'amour.
Il m'a laissé un beau petit-fils de 4 ans...

Cela fait 7 mois...  c'est bien peu... 

Je suis en détresse...  Ma souffrance est parfois tellement vive !

J'ai commencé à lire tous vos messages mais il y en a tellement que je vais poursuivre ultérieurement.

Je sais qu'il faut laisser passer le temps, je sais qu'on doit être indulgent envers soi-même...  Mais ça fait tellement mal !

Polichanelle xxx
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Oct - 16:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maman de Carlos


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2009
Messages: 535
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 17:41 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Bonjour Polichanelle

De tout ceour avec vous je conais votre douleur, j'ai aussi perdu mon fils de 34 ans en 24 heures.
Escusez moi j'ecris mal le Francais car je suis portugaise.
J'ai un autre fils mais croiez moi je soufre le martire et chaqun est un. Je n'arrive pas a me consoler avec mon autre fils, celui que j'ai perdu habitais avec moi et il etais ma vie, cetais avec lui que je parlais tout les jours et tout ca me manque.
Comme vous dites ca fait tellement mal que on ne sais pas quoi faire.
Je pense que on se remais jamais de la perte d'un enfant, c'est pour la vie, il faut aprendre a vivre sen eux mais je ne sais pas non plus coment faire.
Tout ce qui m'interesse c'est parler de mon fils ou parler avec des mamans que comme moi on perdu un fils. Il me semble que je le fais revivre si je parle de lui.
Moi ca fait 14 mois et 15 jours et j'ai toujours mal ni le temp fait quelque chose. J'ai aussi mal
Je vous embrasse fort et avec une pensee pour nos enfants

Maria Manuela maman de Carlos Alexandre
_________________
J'ai perdue mon fils de 34 ans
je suis avec toi mon fils comme toujours


Revenir en haut
MSN
jaja


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 669
Localisation: tournai
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 20:13 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

on est la pour toi ,parle nous de ton petit ange ,mille bisous jaja


Revenir en haut
MSN
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 20:56 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Merci pour vos réponses !

Je sais qu'on doit évoluer à travers cette épreuve mais je ne trouve aucun sens.
Ma douleur est vive car seulement 7 mois se sont écoulés et j'ai toujours été près de lui, nous avons traversé la maladie ensemble et il est parti dans mes bras.
Son absence pèse lourd...
Je suis bien entourée mais je me sens toujours seule même s'il y a des gens.

Récemment, on m'a dit que la meilleure façon de régler un deuil était d'en parler, parler et en parler !
Nos proches ne nous écoute plus...
Donc, je viens ici pour justement en parler !

Je sais que je rebondirai un jour mais le temps est long...  et encore plus long durant une grisaille automnale !
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
fanchon


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 979
Localisation: nice
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 21:01 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Oh  Polichanelle, que te dire ?
Juste qu'on est là pour toi, pour te lire et t'aider à avancer sur ce douloureux chemin .
Pensée à Yannick et toute ma compassion pour toi, et ta petite famille .
                                                                                                              Fanchon
_________________
je t'aime mon homme pour l'éternité.
Ta petite femme.


Revenir en haut
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 21:11 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Je sais que les 12 premiers mois sont les pires et qu'après ça devrait mieux aller.
Est-ce exact ?

Avez-vous des trucs ?
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
jaja


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 669
Localisation: tournai
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 21:24 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

des haut et des bas ,mais tu y arriveras comme toutes les mamans courage de ce forum, on est une grande famille ,c'est le sentiment que je retient de ce forum, toujours quelqu'un pour toi ,qui comprend ta peine ,et qui t'ecoute ,le temps arrange les choses ,mais comme toujours ma devise un jour a la fois ,bisous jaja


Revenir en haut
MSN
cobra


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 1 435
Localisation: la Manche / 50
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 08:02 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

oh là ! je pense qu'il n'y a rien de 'tranché' à ce point! chaque deuil est tellement différent!
je pense que, comme pour les individus /qui sont uniques/, les deuils sont également uniques...
le 'virage' de LA date anniversaire n'a rien de facile non plus; et les 12 'seconds' mois, la seconde année, sont également très 'particuliers'...
en fait, le 13ème mois, rien n'a changé...
je dis souvent, et je pense, qu'il n'y a aucun sens à la mort de son enfant; mais que l'on peut trouver un sens à l"Après"...donner un sens à l'avenir que l'on doit se construire sans eux...
mais du sens à cette épreuve, non!
reviens écrire à Yannick, sur Yannick...si tu veux
_________________
je T'envoie mes sourires, les jours, où je me sens plus forte...


Revenir en haut
coccinelle


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 196
Localisation: Haute Vienne
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 15:13 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

pensée pour toi et yannick. moi je n'aime pas parler de deuil surtout pour un enfant et puis ils sont là différement mais beaucoup plus qu'avant mais d'une autre façon même si elle reste indigérable et insoutenable. nous devons composer avec. moi tous les jours j'allume des bougies pour mon loic ect..ça fait un an que loic est parti et desfois je me sens plus mal l'année qui suit me fait peur. le manque est là tous les jours mais il y a certains jours ou nous sommes plus fatigués vulnérables et là le manque se fait encore plus grand. et oui nous sommes entourer que de gens famille amis qui ne comprennent pas nous font du mal sans le faire exprès ou pire le font exprès( ils n'ont aucun mérite) ici je trouve un réconfort un apaisement une ecoute une compréhension; nous sommes une grande famille( ma famille pour moi car je n'en ai plus)je t'embrasse fort ainsi que ce beau bb de 4 ans


Revenir en haut
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 17:25 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Bonjour à toutes !
Merci pour vos réponses.
Cobra parlait de la date d'anniversaire...  En septembre, cela a fait 6 mois qu'il était parti.  De plus, ce même mois, c'était son anniversaire de naissance.
Ce mois fut tellement horrible !  Je crois avoir touché le fond...
Maintenant, selon les jours, j'essaie de garder confiance en l'avenir car je sais que mon fils voulait que je sois heureuse.
Dans les derniers temps, il m'a dit "M'man, je serai toujours là".
Il vit dans mon coeur mais...  j'étais tellement "fusionnée" avec mon fils !
Son absence, nos conversations, notre humour sarcastique, nos fous rires...  Tout me manque.
Le palpable n'y est plus.
Je m'accroche à l'idée qu'il vit un grand bonheur là où il est et, comme il me l'a dit, il sera toujours là avec moi.
Pour Coccinelle :  Je comprends ce dont tu parles quand tu dis qu'on est bien entourée mais...  Ces gens-là en viennent à ne plus nous comprendre et pour elles notre deuil est longgggggggggg....  Il faut en parler de ce qu'on vit à l'intérieur.
Je suis heureuse d'être ici !
xxx
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
jaja


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 669
Localisation: tournai
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 19:25 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant



Revenir en haut
MSN
coccinelle


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 196
Localisation: Haute Vienne
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 20:14 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

non je n'ai pas dis que l'on était bien entourer en tous les cas pas pour moi a part ici comme je te le dis. en septembre moi ça faisait un an que mon loic est parti et comme je te l'ai dis je n'aime pas employer le mot deuil pour un enfant je m'y refuse totalement. yannick t'a dit qu'il serait toujours là avec toi et c'est vrai j'y crois et j'y crois aussi qu'ils sont heureux là ou ils sont même si tout celà est pure injustice. pour ce qui est de la souffrance elle est propre à chacun.chaque vie et chaque etre est différent et nous reagissons et survivons différement aussi face a ces malheurs. tout est à l'interieur de nous et nous y trouvons malgrès tout, tout cet amour ce courage cette force de supporter l'insupportable. et oui il faut parler de ce que l'on a à l'interieur parler d'eux comme si ils étaient toujours là parce que ils sont toujours mais d'une autre manière certe difficile a accepter même inacceptable mais nous n'avons pas le choix alors oui il faut essayer de donner un autre sens a cette vie ou plutot survie, différement avec eux et c'est dur mais on y arrive et ils sont bien là pour nous aider et nous donner tout cet amour et cette force ce courage que nous avons en nous. comme je me plais a dire nous avons un petit suplément d'ame que d'autre non pas. même si nous souffrons nous sommes remplies d'amour et de lumière. tendres pensées pour nos enfants je t'embrasse

Revenir en haut
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 17:03 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

Coccinelle, je suis allée lire des messages dans le fil de discussion "Perte d'un enfant unique".  J'avais besoin d'en connaître un peu plus.  Ton Loïc est décédé un 15 septembre.  Mon fils est né un 15 septembre.  Bon, on devait se rencontrer !  ;-)
Tu parles d'injustice, chaque fois que j'en parlais mon fils me disait toujours que la vraie injustice se trouvait dans les hôpitaux pour enfants où des milliers d'entre eux sont condamnés...  Peu importe l'âge, la race, le sexe et la religion, quand une épreuve de la vie frappe, elle ne choisit pas...  Il m'a fallu du temps pour le comprendre.  Encore aujourd'hui, lorsque je pleure (ce que je fais quotidiennement), il me vient à penser pourquoi n'a-t-on pas enlevé un fils à une famille qui a plus d'un enfant ?  C'est irrationnel j'en conviens mais toute notre souffrance l'est aussi !  Je ne crois pas qu'on puisse accepter l'inacceptable mais je crois qu'on peut s'adapter à une autre vie et accepter la souffrance de l'épreuve.
Je sais que mon fils s'attend à ce que je continue ma vie, à ce que je souris à nouveau à la vie, mais je ne suis pas encore prête.  Je suis encore en déséquilibre émotionnel et à chaque jour, je fais un pas vers en avant, aussi petit soit-il.
J'ai la chance d'être entourée d'un mari compréhensif (qui n'est pas le père de Yannick) et de 2 soeurs merveilleuses.
Mais le vide, il est là...  comme le grand trou béant de la blessure de mon âme.
Il faut se donner du temps.
Coccinnelle, nos enfants sont dans la lumière et habitent désormais nos coeurs.
Il faut prendre le temps de leur parler...
Je te serre bien fort dans mes bras !
xxx
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
cobra


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 1 435
Localisation: la Manche / 50
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 17:31 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

c'est certainement ce déséquilibre émotionnel qui te fait écrire une telle phrase : quel parent pourrait valider ce fait, si l'on a 'plus d'un enfant', que la disparition de l'un d'entre eux ne soit pas aussi inacceptable que pour nimporte quel parent aimant?? soit plus 'acceptable' parce que d'autres restent??
dans tous les cas, y a un Manquant!! Crying or Very sad
_________________
je T'envoie mes sourires, les jours, où je me sens plus forte...


Revenir en haut
Polichanelle


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 62
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 18:16 (2009)    Sujet du message: Mon fils Yannick Répondre en citant

C'est pourquoi j'écris dans mon texte que c'est irrationnel et que c'est la souffrance qui nous fait penser ainsi.
C'est l'étape de la colère où on en veut à la terre entière.
Mon fils n'est parti que depuis 7 mois...
J'ai encore bien du chemin à faire et des choses à apprendre !

Je ne désire blesser personne par mes propos, ils peuvent vous sembler "crus" mais j'ai écrit ce que je ressentais...

Mes pensées mes plus sincères vous accompagnent.
_________________
"Croire en soi, croire en l'amour de ceux qu'on aime nous amène à poursuivre notre route dans la Lumière divine" - Yannick Gagnon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27 (2016)    Sujet du message: Mon fils Yannick

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> J'ai perdu quelqu'un que j'aime Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com