Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


deuil ancien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Rien que pour toi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Véro


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 5
Localisation: nîmes
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 22:22 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

Bonsoir,
Je suis nouvelle sur le forum. Je vous lis depuis quelque temps mais je n’ai pas encore osé écrire. C’est tellement dur de parler d’un deuil, surtout quand il s’agit d’un enfant. Aujourd’hui je me lance. Je ne sais pas par quoi commencer. Mon petit frère Raphael est mort en 1978. Cela fait si longtemps ! Et pourtant…
J’espère que je ne vais pas trop vous choquer car son histoire est très dure. Il était gardé la journée par une nounou qui était gentille en apparence, mais qui a développé peu à peu un sentiment de jalousie envers mon frère. Elle avait très peur d’avoir un enfant (peur de la grossesse). Elle s’est mise à le haïr et à l’adorer en même temps, car elle aurait voulu que ce soit son enfant à elle mais ce n’était pas le cas (en clair, c’était une folle). Elle a commencé à lui faire du mal. Crying or Very sad
Un jour, mon frère a été hospitalisé d’urgence pour une fracture du crane et un bras cassé. Elle a expliqué que Raphael était tombé de son lit, que c’était un accident. Tout le monde l’a crue. Personne ne pouvait deviner qu’elle était à l’origine des blessures. Je ne sais plus quand cela s’est passé.
Puis, le 30 Janvier 1978, ma mère lui a donné Raphael à garder comme d’habitude, et il était en pleine forme. Le soir, la nounou a appelé les pompiers en disant qu’il venait de s’étouffer en mangeant un yaourt. Quand ils sont arrivés, ils n’ont pu que constater la mort de mon petit frère… Il avait 21 mois…
L’autopsie a révélé une fracture de la colonne vertébrale, des organes lésés, des hémorragies internes… Imaginer les sévices qu’il a subit m’est insupportable… Elle a pris 20 ans de prison.
Je ne sais pas comment mes parents ont fait leur deuil, la vie a continué, ils se sont occupés de moi, ils ont eu d’autres enfants… Ils ne parlent jamais de Raphael, c’est un sujet tabou.
Moi, je ne me rappelle plus comment j’ai réagit, j’avais 5 ans quand il est mort. La vie a continué, je n’ai pratiquement pas pensé à mon frère pendant des années et des années… jusqu’à la naissance de ma première fille en Aout 2005. Tout allait très bien, tout s’était bien passé, j’avais un bébé magnifique. Mais dès la première nuit, à la maternité, j’ai fait un horrible cauchemar dans lequel je jetais ma fille par terre et elle mourrait. Ce rêve m’a traumatisée. Puis je suis tombée dans un terrible baby blues complètement incontrôlable, pendant lequel j’imaginais régulièrement que ma fille se faisait tuer, avait un accident. Par exemple, pendant que je lui donnais un bain tranquillement en chantonnant et en lui faisant des sourires, je pouvais tout à coup penser qu’elle pouvait se noyer ou pire j’imaginais que je la noyais. J’avais des sortes d’hallucinations morbides, alors que ma fille était en très bonne santé, et que je l’aimais plus que tout. En même temps, je pensais sans arrêt à mon petit frère, à son calvaire, aux souffrances de mes parents. Je pleurais en pensant à lui, 27 ans après sa mort ! C’était très dur à vivre, j’avais l’impression de devenir folle, j’ai lutté de toute mes forces pour me contrôler.
Heureusement, je n’ai jamais eu de gestes déplacés envers ma fille, je m’en suis bien occupée, je lui ai donnée beaucoup beaucoup d’amour, j’espère qu’elle n’a pas été trop perturbée par mon mal être. Aujourd’hui, c’est une petite fille équilibrée, pleine de vie, très jolie, très coquine.
Mes « visions » ont duré plusieurs mois, puis se sont espacées, mais je pense toujours à mon petit frère. Rien ne m’avait préparé à un baby blues aussi violent. Bien sur, J’ai rapidement fait le rapprochement avec sa mort.
 Lors de ma deuxième grossesse, j’ai consulté un psy car je ne voulais pas revivre une telle épreuve. A la naissance de ma deuxième fille en 2007, j’ai eu le cafard mais rien de plus. Tout s’est bien passé également avec elle, et j’ai deux magnifiques princesses à la maison.
Je consulte un psy cette année, et je me rends compte que j’ai réglé beaucoup de problèmes, sauf celui du deuil de mon frère, et c’est pour cela que je vous écris.
Ma deuxième fille a 21 mois tout juste et je me dis que ce n’est pas possible de mourir à cet age, ce n’est pas possible de faire du mal à un si petit bout de chou. Cela me rend malade.
Dans la vie de tout les jours, je suis cool, pourtant j’ai toujours peur qu’il arrive quelque chose à mes filles, tellement peur que quelqu’un leur fasse du mal, tellement peur de les perdre. Je me dis que ce n’est pas possible qu’il ne leur arrive rien, la vie est tellement pleine de dangers – vous ne le savez que trop malheureusement. Alors j’ai l’impression d’être en sursis, en attendant qu’un malheur arrive. Je ne parviens pas à profiter pleinement de la vie car j’ai toujours l’impression que le destin m’attend au tournant. C’est bête d’avoir des pensées aussi pessimistes alors que tout va bien, mes filles vont bien, mon mari va bien et il m’aime.
J’ai vraiment envie d’être heureuse, d’en profiter, mais j’ai peur, peur, peur. Peur pour ceux que j’aime.
Cela fait 31 ans que mon frère est mort, et cela me fait toujours mal. Est-ce que cela s’arrêtera un jour ? Est-ce que quelqu’un peut m’aider ?
Je suis désolée, je ne pensais pas écrire aussi long. J’ai lu vos témoignages et j’ai été très touchée. Je ne sais pas si je peux apporter du réconfort à quelqu’un, mais je pense fort à vous.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Mar - 22:22 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Véro


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 5
Localisation: nîmes
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 00:27 (2009)    Sujet du message: c'est encore moi Répondre en citant

Désolé pour le bonhomme qui est venu par erreur au milieu de mon texte.
Heureusement qu'il n'est pas en train de se marrer!!!
Bonne nuit

Véro


Revenir en haut
dandinus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 489
Localisation: essonne (juvisy sur orge) proche aéroport d'orly
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 04:15 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

c'est encore une histoire telement tragique comme celle qu'o croirait impensable, j'ai deux enfants tres jeune et je ne consoit pas que l'on puisse leurs faire du mal
je comprend que tu sois passé par de tel sentiment surtout si vous 'en avez jamis parlé avec tes parents
peut être devrait tu leur parler de ce qui t'es arrivé avec ton gros baby blues en 2005?
tu as dis que tu avais d'autres frere et soeurs qu'en ait ils pour eux, en aez vou discutez ou est touours un sujet tabou?
c'est telement compliqué la communication familiale....
je crois que dans la vie soit on est insouciant ou bien alors comme beaucoup d'entre nous ici, il plane toujours une ombre au tableau, a nous de nous dire qu'il faut profiter de tous les beaux moments de la vie car malheureusement parfois celle ci est tres injuste
je t'embrasse fort
profite de tes deux princesses, de ton amour et de ta famille tout en honorant la mémoire de ton petit raphael qui restera toujours dasn ton coeur de grande soeur.
a bientot ici
sandrine
_________________
ne résiste pas à tes envie, profite de la vie


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Véro


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 5
Localisation: nîmes
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 00:46 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

Merci beaucoup Sandrine de m'avoir répondu. Je vous admire toutes, vous a qui il est arrivé un grand malheur et malgré cela vous avez le courage et la gentillesse de réconforter d'autres personnes.

Effectivement, parler de ce deuil avec la famille ou les amis est très difficile.
Ma mère a toujours répondu à mes questions, mais je n'ai pas osé tout demander, et il faut vraiment une occasion pour parler de Raphael, car c'est très délicat d'amener le sujet. C'est grace à elle et aux articles de journaux que j'ai appris ce qu'il s'était passé. Avec mon père, on en a simplement jamais parlé. Imaginez qu'il n'a pas voulu m'annoncer la mort d'un oncle éloigné que j'avais vu 2 fois dans ma vie ! alors, aborder la mort de son fils, impossible, on n'y arrive pas. Mais c'est vrai que cela me manque, je n'aime pas ce tabou.
mon 2ème frère et mes soeurs sont nés après la mort de Raphael, pour eux c'est du passé, meme si bien sur ils ne sont pas insensibles à ce drame. Je leur en parle quelquefois, surtout à ma soeur qui a eu un enfant et qui me comprend, mais c'est pas facile. Surtout qu'à chaque fois, je pleure toutes les larmes de mon corps. Et ai-je le droit de l'accabler avec ça, elle a déjà assez de soucis.
C'est aussi pas du tout évident d'en parler aux amis. La plupart savent que j'ai perdu un frère, mais ils n'en savent pas plus.C'est tellement dur à raconter, et ça choque tellement les gens. Je n'ai vraiment pas envie de déprimer tout le monde, surtout que quand je vois mes amis, j'ai envie de rigoler, passer une bonne soirée. en plus je ne veux pas les effrayer, ils ont presque tous des enfants en bas age, ou envisagent d'en avoir...

Je continue mon bla-bla dans un autre message, j'ai peur de perdre ce que j'écris si je tarde trop à l'envoyer.


Revenir en haut
Véro


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 5
Localisation: nîmes
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 01:06 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

Suite !

C'est vrai que dans notre société, c'est très difficile de parler de la mort. Les gens ont peur de vous faire de la peine, plus personne ne parle de la personne disparue, comme si elle n'avait jamais existé, comme si il  ne s'était rien passé.
Parfois, j'ai l'impression que tout le monde a oublié mon frère. C'est vrai que c'est une très vieille histoire. Moi aussi, je l'ai oublié pendant des années, parce que personne n'en parlait. Résultat : ça m'a sauté un beau jour à la figure .
Et je me rend compte que je n'ai presque jamais eu l'occasion d'exprimer ma douleur, ma peine, et j'essaye toujours de retenir mes larmes quand je pense à Raphael. Peut-etre que je devrais participer à un de ces ateliers de défoulement ou l'on peut hurler en tapant sur des coussins (je ne sais meme pas si ça existe!). C'est vrai, parfois j'ai envie de hurler, de laisser exploser mon chagrin. Et puis d'autres fois, je me demande pourquoi je pense à ce vieux drame, que je ferai mieux de profiter à fond de mes deux petites filles chéries.

Tu as raison Sandrine, je devrais parler de mon baby blues, au moins à ma mère, ça permettra de parler de Raphael. Mais c'est pas facile, je la vois très peu, on n'est pas très proche dans tous les sens du terme.
 Et ça sera très dur pour moi, je vais encore pleurer comme une madeleine. Elle va me prendre pour une folle, après tant d'années de silence.

Je t'embrasse, et je te remercie encore de ton réconfort et de tes conseils.
Très bonne nuit.

Véro.


Revenir en haut
fanchon


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 979
Localisation: nice
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 05:55 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

Je suis comme Sandrine, Véro, le baby blues !!!
Quand j'ai eu mes enfants, j'ai psychoté longtemps, j'avais peur de les perdre, car j'avais eu la douleur du décés de mon neveu qui était aussi mon filleul, suite à une méningite .
Il est normal que la naissance de tes princesses te ramène au décés cruel de ton petit frère.
Je suis bien certaine que personne ne l'a oublié dans ta famille, simplement en parler doit leurs faire tant de mal.
Mais je pense tout de même, qu'avec ta maman, tu devrais lui faire pas de ta souffrance, même si vous n'êtes pas trés proches.
Quand je pense que maintenant, la meurtrière de ton frère est sûrement sortie de prison, ça me fait froid dans le dos, "c'est une pensée qui n'engage que moi", certes, elle a payé sa dette, mais vous, tes parents, toi, votre famille, vous êtes condamnés à perpétuité !!!
Sois heureuse avec ta petite famille, essaie de ne pas te poser trop de questions, et surtout n'anticipe pas des choses négatives.
Je sais, c'est facile à dire, mais il en va de ton équilibre.
Je t'embrasse Véro.
Fanchon

_________________
je t'aime mon homme pour l'éternité.
Ta petite femme.


Revenir en haut
Véro


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 5
Localisation: nîmes
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 18:39 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

Chère Fauchon
Je te remercie beaucoup pour ta réponse et ton soutien.

Je voulais juste dire que je ne ressentais pas de sentiment de vengeance meme si je n'aimerais pas la rencontrer au coin de la rue...
Je considère qu'elle a bien mérité ses années de prison. J'espère seulement qu'elle n'a pas eu de remise de peine, 20 ans c'est le minimum pour ce qu'elle a fait.

J'essaye le plus possible de profiter de ma famille et d'etre heureuse, j'essaye de ne pas avoir peur du temps qui passe.

Je vous envoie de grosses bises et pense fort à vous toutes qui avez besoin de soutien.
Véro


Revenir en haut
dandinus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 489
Localisation: essonne (juvisy sur orge) proche aéroport d'orly
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 21:15 (2009)    Sujet du message: deuil ancien Répondre en citant

c'est ça
profites de ce que tu as
de tes puces

comme on m'a telement répété "la peur n'evite pas le danger"
alors soyons téméraires et vivons les moments a 100% pour ne rien regretter

ne resiste pas a tes envie c'est ce que melodie avait mis sur sa mesagerie hotmail

je vous embrasse
sandrine
_________________
ne résiste pas à tes envie, profite de la vie


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:18 (2016)    Sujet du message: deuil ancien

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Entre nous -> Rien que pour toi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com