Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


perte conjoint à 56 ans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> J'ai perdu quelqu'un que j'aime
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 12:29 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

Bonjour à toutes
j'ai longtemps hésité avant de rejoindre un forum
je vous ai lues ... et suis très touchée !
le 23 avril Jean mon coup de foudre depuis 40 ans, mon conjoint est décédé après des années de soucis de santé où espoirs et désespérances se sont succédés :
deux cancers "guéris" pour finir avec une leucémie foudroyante soit disant "guérie" qui a récidivé en se méningeant ! ... le paralysant de plus en plus.
un parcours où je l'ai "porté" accompagné de toute la force de mon amour, même si là je garde quelques regrets dans l'idée que j'aurai encore pu mieux faire.
une fin de vie avec de magnifiques échanges malgré la paralysie de la gorge ..., le pardon total des incompréhensions passagères, montrant la force de notre amour
la croyance que l'Amour survit ... autrement
la certitude que la difficulté de perdre l'âme sœur aggrave le deuil !
Je suis mère d'une fille de bientôt 36 ans et mamie d'une petite de 19 mois. Ma fille se durcit dans le deuil craignant encore plus de perdre son indépendance quand mes attentes de douceur se traduisent diversement et maladroitement sans doute.
Mais elle reste malgré ces incompréhensions relationnelles avec sa fille mes rayons de soleil.
Hélas je revis ce que ma mère a vécu ... ma fille avait 16 mois quand mon père est décédé à 55 ans d'un cancer
ma mère dont je suis l'unique fille, qui est devenue grande malvoyante en 2005 et vit sous mon toit ...
A 56 ans j'ai mon travail (profession artisan commerçant) à remettre à flot après ces mois chaotiques à gérer le planning entre obligations et temps pour l'accompagner être près de lui !
Malgré cela je ne sens plus de vrai moteur, d'envie je suis en mode survie même si je sais aussi voir les belles choses du quotidien, de la nature ...
Comme vous on me croit, on me veut, je pense, aussi forte ... puisque je l'ai été tant d'années et si fortement ces derniers mois ...
mais personne ou peu comprennent la déchirure irréparable !
Je porte sa marque, son empreinte pour toujours en tout de par le vécu fusionnel qui nous rassurait, nous donnant la plénitude dans la complémentarité.
Apprendre à vivre autrement qu'avec plein de projets pour/avec l'être aimé après 40 ans de cette habitude ne peut se faire d'un coup si tant est que l'on y arrive !
Les besoins comblés par la relation ne peuvent plus l'être, c'est le grand vide, comment combler ces besoins autrement ? par petits bouts, de manière incomplète, comme un puzzle plein de trous !
Oui je peux sourire, rire à nouveau ... mais pas retrouver l'équilibre que la fusion, la compréhension m'ont donné tant d'années
Comme vous je vais avancer ... survivre, être incomprise dans mon deuil ...
Nous avons par nos expériences vécues d'amour fusionnel un vécu particulier qui est autant un trésor que peu connaisse et qui nous sont une richesse merveilleuse qu'un handicap pour dépasser nos deuils ...
J'étais déjà aidé (niveau psy) je continu mais cela est loin de faire tout ...
la croyance en la possibilité d'échanges malgré l'absence comme une poursuite d'une vie avec le défunt à l'intérieur de soi est elle une vie illusoire compensatrice ? dangereuse ? ou aidante ?
merci de m'avoir lue cela m'a fait du bien d'écrire, de partager
que le courage nous porte toutes ...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 19 Mai - 12:29 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Emmanne


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 1 703
Localisation: Essonne
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 23:40 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

L'amour que vous partagiez transparait entre tes mots...c'est beau...et réconfortant...
si déjà cela t'a soulagée de les écrire, revient le faire encore et encore
car peu de personne de nos entourages peuvent entendre les mots du chagrin et du deuil..
ici, nous avons tous et toutes traversé une partie du chemin de deuil que tu commences...
avec toute mon empathie...
_________________
J'aurai aimé tenir ta main un peu plus longtemps....
.......c'est comme ça..........


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 12:42 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

Le deuil nous transforme à jamais !
On nous dit :
* acceptation progressive, en profondeur  et aussi
* "même correctement mené et pratiquement terminé, le travail de deuil ne se conclut jamais complètement"
(page 120 de "les deuils dans la vie de M Hanus que je lis car on me l'a prêté)
j'y retrouve dedans (même si tout est loin d'être intéressant) des choses vécues ou qui vont venir cela permet de mettre de l'intellect, des mots sur la tempête intérieure et si ça ne résout rien, ça aide au moins à prendre un peu de distance avec l'émotionnel qui me submerge.
C'est pour l'instant ma manière de faire face.
Je suis dans une phase de recherche de mon conjoint défunt ... dans des habitudes recherchées comme pour l'y retrouver, dans le port parfois d'un vêtement, le projet d'en faire transformer d'autres ..., dans les rêveries et conversations intérieures ...
cela aide à échapper au poids de la souffrance émotionnelle malgré la venue (tout comme d'ailleurs pour les souvenirs) du cruel "plus jamais". Cette énergie passée à tout ça qui tourne autour de lui est une survie pour moi en le faisant survivre en quelque sorte ...
Dans mon moi même, nous étions tant âmes sœurs, je me sens aussi diminuée, "appauvrie" car pour tant de choses il me servait de "mémoire", de "références" et ce que je faisais  pour lui aussi dans nos échanges.savoir que tout cela est logique "normal" dans le deuil ne me résout rien mais évite de me demander si je deviens "folle" de par la douleur ...
pour des oasis d'équilibre pour chacune ici !


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 21:30 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

ce soir je suis habitée par cette lecture
 http://www.psychologies.com/Moi/Epreuves/Deuil/Articles-et-Dossiers/Que-reste-t-il-de-mon-amour il décrit bien ce que je vis


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 20:25 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

Là ce soir je suis à me dire que pour moi c'est la première fois que je suis face à une impossibilité de solution ... avec à encaisser le décès de mon Epoux ! jusque là je vois que j'ai toujours trouvé à contourner les choses, ou les changer là je ne peux rien changer juste encaisser ! ça c'est dur

J'ai lu sur le deuil du conjoint la notion de double deuil : du nous et de l'être qu'on ne verra plus jamais. http://www.yabiladies.com/articles/details/15833/perdre-mari-epreuve-doulou… 

La mort de son conjoint représente probablement l'expérience la plus dévastatrice que nous puissions connaître ais je lu c'est bien vrai !


Revenir en haut
Danie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2014
Messages: 4
Localisation: Var
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 17:48 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

La mort de son conjoint, c'est la mort de la plus belle moitié de soi-même...
Plus jamais je ne me sentirai "complete"... mutilée à tout jamais de cet etre magnifique que la mort m'a volé...

Merci Qiguan... que Dieu te protège...
Prends soin de toi... si je peux quelque chose pour toi, moi aussi je serai là, comme tu as été là pour moi aujourd'hui...


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 17:50 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

merci c'est un jour où j'ai beaucoup pleuré ... 

Revenir en haut
Emmanne


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 1 703
Localisation: Essonne
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 23:00 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

qiguan a écrit:

ce soir je suis habitée par cette lecture
 http://www.psychologies.com/Moi/Epreuves/Deuil/Articles-et-Dossiers/Que-reste-t-il-de-mon-amour il décrit bien ce que je vis

Je l'avais lu il y a un moment... et cette question du que reste t il s de mon amour ne trouve pas de réponse... meme si moi, c'est ma fille qui est mort, je me pose aussi la question... sans réponses..
_________________
J'aurai aimé tenir ta main un peu plus longtemps....
.......c'est comme ça..........


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 06:58 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

Paradoxe : cesser d'attendre pour mieux sentir en soi la presence de nos defunts !
Se separer pour incorporer ... et les douleurs qui vont avec bien sur ! 


Revenir en haut
qiguan


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2014
Messages: 17
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Juin - 20:59 (2014)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

je viens de découvrir l’existence de ce livre http://abrideabattue.blogspot.fr/2012/04/jai-reussi-rester-en-vie-de-joyce-… (extraits et critique) je vais me le commander !

Revenir en haut
christophe


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2015
Messages: 2
Localisation: vichy
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Juin - 17:27 (2015)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans Répondre en citant

bonjour! j'ai lu vos messages avec interet car je vis exactement la même histoire; mon epouse est partie brutalement le matin du 16 mai 2015 alors que tout allait bien embolie pulmonaire ou crise cardiaque parait t'il; nous etions nous aussi très fusionnels depuis 25 ans et faisions absolument tout ensemble, depuis je suis perdu et pense de plus en plus aller la rejoindre car je ne vois pas du tout d'avenir sans elle, plus envie de rien et incomprehension des autres; nous n'etions que tout les deux donc je me retrouve absolument seul je ne sais pas si quelqu'un me lira mais j'ai vu que d'autres personnes partageaient les mêmes douleurs que moi et quelque part ça aide merci

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:22 (2016)    Sujet du message: perte conjoint à 56 ans

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> J'ai perdu quelqu'un -> J'ai perdu quelqu'un que j'aime Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com