Vivre Son Deuil
Forum Independant / soutien aux endeuillés
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


Pour ne plus souffrir...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Divers -> Mémoires, menus travaux et temoignages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angeline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2014
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 12:33 (2014)    Sujet du message: Pour ne plus souffrir... Répondre en citant

A 16 ans, j'ai perdu mon frère qui s'est suicidé. Plus tard, j'ai perdu deux chats auxquels je tenais beaucoup, l'un qui est mort sous mes yeux d'un arret cardiaque et l'autre qui est mort de vieillesse. Récemment j'ai perdu mon père, il y a quelques mois. Bientot je perdrais ma mère qui est atteinte d'une grave maladie.
Malgré tout, je continue de vivre et de sourire. Bien sûr j'ai des moments de tristesse, où tout ces êtres perdus, que j'aimais, me manquent. Plusieurs choses m'aident moralement, à ne pas sombrer. J'apporte mon témoignage, en espérant que peut-etre cela pourra aider quelques personnes ici à surmonter leur chagrin.

Puisque l'idée pour moi, de ne plus jamais revoir ceux que j'ai perdu, m'était trop douloureuse, j'ai développé une grande foi en l'au-delà. Même si ça peut paraitre ridicule ou irréaliste. On ne sait pas ce qu'il y a après la mort. Beaucoup de témoignage de personnes qui ont été frappé eux-meme par la mort puis qui ont été réanimé, raconte qu'ils ont vu, à cet instant, une lumière apaisante et leurs proches décédés. Est-ce la réalité, y a t-il quelque chose après la mort ? Ou est ce leur cerveau qui a construit cette chimère ? Rien ne prouve l'une ou l'autre de ces hypothèses. Dans ce cas, je préfère croire à la version qui m'arrange, dans le fond. Me persuader que mes proches disparus m'attendent et qu'un jour je les reverrais.

La mort est une séparation. On ne peut plus voir la personne, ni l'entendre, ni la toucher. Et, ce qui nous est si douloureux, si insoutenable, c'est ce manque, ce sont les souvenirs, la culpabilité aussi, parfois. Mais la personne que l'on a perdu, où est-elle à présent ? que ressent t-elle ? souffre t-elle ?
Posez vous la question : Qu'est ce qui est le plus important pour vous : Votre propre souffrance ou le "bien-être" de la personne disparue ?
Qu'est ce qui compte le plus pour nous ? La souffrance que nous ressentons, de ne plus avoir cette personne à nos côtés ? ou le fait que cette personne, là où elle est désormais, n'aura plus jamais à souffrir pour une raison ou une autre, puisqu'elle repose en paix pour toujours.

Ce qui nous fait le plus de mal dans le fond, c'est de penser à la personne disparue. Il existe plusieurs méthodes pour ne plus avoir à "penser". Certaines personnes se jettent à fond dans le travail pour s'occuper l'esprit. D'autres vont aider une association ou s'adonner à un loisir ou chercher à réaliser le rêve de la personne disparue. Petit à petit, grace à ces dérivatifs, vous provoquerez un mécanisme dans votre tête. A chaque fois que vous commencerez à penser à la personne disparue, votre esprit se fermera ou pensera à autre chose.
A quoi ça sert de ressasser le passé ? A quoi sert de se dire "si j'avais fait ceci ou cela, elle ne serait pas morte" ? A quoi sert de penser à des souvenirs qui vous font du mal ? ça ne sert strictement à rien, sinon à vous faire souffrir davantage. Alors pourquoi continuer de penser à tout ceci ? Faites le vide dans votre esprit. STOPPER une bonne fois pour toute, de ressasser le passé et de penser à la personne disparue. Même si c'est difficile, vous devez faire un travail sur vous-même et sur votre esprit. A force de volonté, vous y parviendrez.

Tout le monde vit et meurt un jour. Et malheureusement, nous n'y pouvons rien. Il faut faire avec, surmonter cela et tacher de vivre, ou plutot de survivre. Non pas pour vous, mais pour vos proches, pour ceux qui vous aiment, et aussi en mémoire de la personne que vous avez perdu.
Continuez de vivre et de vous accrocher, pour elle, en sa mémoire. Continuer à la faire vivre à travers vous, qu'elle puisse être fière de votre force et votre courage. N'est ce pas la plus belle preuve d'amour que vous pourriez lui donner, en sa mémoire ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Avr - 12:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
airbus320


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2014
Messages: 1
Masculin

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 11:19 (2014)    Sujet du message: pour moins souffrir... Répondre en citant

oui, je suis tout a fait d'accord, et quel beau commentaire que vous avez fait,
j'ai aussi, devant la mort si puissante si implacable, mis ma confiance en Marie, notre maman du Ciel et aussi en Jésus Christ.
Le rire sur une certaine radio nationale me fait beaucoup de bien également...

 Je n'ai pas de souvenirs d'avec mon épouse, très peu, je crois que j'ai occulté, parfois je la sens proche de moi, je sais qu'elle est heureuse. Ayant fait pas mal de recherches sur l'au delà et notamment aussi grâce a la lecture du livre "dans les bras de la Lumière", témoignage d'une femme qui a fait une NDE et qui raconte beaucoup de choses...je suis sur qu'il y a d'autres mondes, et qu'ici ce n'est qu'un passage, malgré de nombreuses tentations de se noyer dans le conformisme de nos sociétés occidentales, je sais qu'on est sur Terre pour faire le bien, pour s'entraider avec son prochain. Le livre dont je parle donne un immense espoir.
Je suis certain que mon amour m'attendra, je sais qu'elle est heureuse après sa maladie, quelle chance elle a de voir sa maman, sa famille, Marie, d  être dans l'Amour de Dieu; de baigner dans cet immense amour, dont nous connaissons qu'une infime partie, ici sur la terre.

je prie beaucoup, en plus du décès j'étais au chômage, peut être grâce a la prière et ayant rénover une statue pour une paroisse, j'ai retrouvé du boulot. Je suis content, MAIS ce manque, la lutte pour ne pas sombrer, je plonge parfois, le monde du travail et aussi les amis (c'étaient des amis???) sont si indifférents...
Je n'ai plus de famille, mes enfants sont grands et sont loin, je suis vraiment seul....

Je prie pour vous, pour ceux qui viennent chercher du réconfort ici, sur ce forum... Je trouve qu'on est des pestiférés, veuf, quel horrible nom, quel horrible destin, je me sens jeune, (58 ans) j'ai envie de refaire ma vie, avec mon amour a  l'intérieur de moi...que je n'oublierai jamais...
Oui c'est dur, on se parle plus , on ne se touche plus, plus de projets, j'étais mieux y a six mois, peut être aussi parce que j'ai essuyé un échec sentimental.. cà réactive l'abandon , ou trouver une écoute, des stages en dehors des clubs de veuvage qui ne m'ont que donner le cafard....

Oui il faut s'accrocher, le manque de l'autre est comme un bras arraché de soi, mais l'Espérance, vont me porter, je vous souhaite a tous d'être porter par l'amour de votre disparu.. courage...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:47 (2016)    Sujet du message: Pour ne plus souffrir...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vivre Son Deuil Index du Forum -> Divers -> Mémoires, menus travaux et temoignages Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com